PSG - Mercato : Buffon, Areola, l’étrange analyse de Lama

Bernard Lama n’approuve pas l’arrivée de Gianluigi Buffon au PSG.

Bernard Lama s’est confié à France Football sur la signature de Gianluigi Buffon au PSG et le probable départ d’Alphonse Areola suite à cette arrivée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien portier du club de la capitale ne croit ni en la légende italienne ni au gardien français de 25 ans.

Lama n’est pas convaincu par l’apport sportif de Buffon et n’est pas fan d’Areola

Bernard Lama, ancien gardien de but international du Paris Saint-Germain, émet de sérieux doutes, techniques et physiques, sur Gianluigi Buffon qui vient de rejoindre le club de la capitale. Même s’il reconnait que Nasser Al-Khelaïfi a engagé « un grand champion », l’homme de 55 ans pense que le profil de Gigi « pose un souci » en de la saison prochaine.

Pour le Champion du Monde 1998, « Gigi » n’a pas le profil « adapté à l’équipe du PSG » qui pratique un jeu avec « beaucoup de possession » et qui évolue « assez haut sur le terrain ». L’ancien dernier rempart français considère que le désormais ancien pensionnaire de la Juventus Turin a un autre « style » et qu’il a, en prime, un « jeu au pied » qui est « moyen » dans l’ensemble.

Lama estime également que si la Juve a laissé partir son emblématique joueur, c’est qu’il a sans doute « pas mal décliné sur le plan athlétique depuis quelque temps ». Au rayon des points positifs, Bernard Lama a admis aisément que Buffon est « un chef de vestiaire » et « un grand frère » pour les jeunes éléments. Sur ces points, Lama considère que la venue de « Gigi » est « un bon coup ».

À propos d’Alphonse Areola, Lama émet aussi des doutes sur son compte. « À lui de choisir s’il veut être la doublure d’un immense champion ou s’il rebondit ailleurs. Ceci dit, j’ai du mal à imaginer qu’il puisse aller plus haut, c’est aussi une question de caractère », a-t-il analysé. Pour Lama, ni Buffon ni Areola ne sont suffisants bons pour le PSG. Il n’indique toutefois pas le profil idéal qu’il aurait aimé voir dans les cages des Rouge et Bleu.