ASSE - Mercato : Wahbi Khazri, ce qui coince sa venue

Wahbi Khazri, attaquant de Sunderland.

Wahbi Khazri n’est toujours pas une recrue de l’ASSE alors que l’imminence de sa signature a été annoncée par plusieurs sources. Le Progrès, qui a confirmé la visite médicale de l’attaquant de Sunderland et annoncé son transfert dans les tuyaux tente d’expliquer ce qui coince.

Quelque chose cloche dans le dossier Wahbi Khazri !

Annoncé tout proche de s’engager avec l’AS Saint-Étienne, mardi, Wahbi Khazri n’a pas encore signé son contrat. Le journal régional confirme cependant « des tests médicaux » passés « à l’hôpital Nord », après ceux de l’Etrat.

A priori, le problème ne viendrait pas des examens médicaux sinon « le club stéphanois aurait certainement déjà communiqué » sur le sujet selon la source. Du coup, cette dernière émet deux options possibles.

« La première, un désaccord contractuel sur la proposition faite par les Verts. Une prime par exemple. La deuxième, une surenchère d’un autre club, ce qui parait moins plausible. Le mutisme des dirigeants stéphanois laisse cependant envisager toutes les possibilités », tente de justifier le média local.

Khazri a certes donné sa parole Jean-Louis Gasset et est également venu dans le Forez en écourtant ses vacances, mais tant que sa signature n’est pas encore obtenue, toute volte-face n’est pas à exclure. Quoique cette dernière tendance n’est pas la plus plausible.

Néanmoins, il ne faut pas oublier l’épisode Jordan Veretout qui était d’accord totalement avec les Verts et qui avait finalement rejoint la Fiorentina, en toute dernière minute, snobant ainsi le club ligérien.