ASSE - Mercato : Monnet-Paquet déballe tout sur sa prolongation

Kévin Monnet-Paquet, ailier de l'ASSE.

Kévin Monnet-Paquet a prolongé son aventure avec l’ASSE jusqu’en juin 2021, le 11 juillet dernier. Il s’est détourné des propositions intéressantes pour resigner avec les Verts. Dans une interview exclusive à Le Progrès, l’ailier polyvalent est revenu sur ses motivations et ses objectifs.

Monnet-Paquet avoue avoir repoussé des offres au profit de l'ASSE.

Kévin Monnet-Paquet a expliqué pourquoi, il a choisi de poursuivre l’aventure avec l’AS Saint-Étienne alors qu’il était libre de signer ailleurs au terme de son contrat le 30 juin dernier. Revenu sur les coulisses de la prolongation de son bail avec les Verts, il dévoile également son ambition personnelle et ses objectifs avec le club ligérien.

« J’étais parti pour vivre une autre expérience. Et puis, le contact s’est renoué avec Saint-Étienne. J’ai bien réfléchi. À un moment dans ma tête, je me suis dit qu’il était peut-être le moment de partir. C’est normal. J’avais fait mon temps.

Quatre ans, comme à Lorient. Le danger, c’était de tomber dans le confort. Et puis, j’ai eu le coach (Jean-Louis Gasset) au téléphone. Il me voulait dans son effectif... », a expliqué le joueur de 29 ans dans le journal régional.

« Le truc primordial, c’est que le staff technique te désire. On s’est parlé avec le coach et les choses se sont accélérées », a poursuivi Monnet-Paquet, avant d’évoquer les clubs qui désiraient s’attacher ses services.

« Des contacts ? Effectivement, pas mal. Reims (promu en Ligue 1, ndlr) avait un beau projet, mais en France, je préférais rester à Sainté. Je connais le club. On a un bon groupe. C’est un bon club français.

À l’étranger, j’ai eu des contacts. Sans prétention, j’aurais pu aller dans de bons clubs et avoir un beau contrat. Mais au niveau sportif et familial, pour x raisons, ce n’était pas le moment d’y aller », a-t-il justifié ensuite.

« Mon objectif ? Être plus décisif, marquer plus. C’est mon défaut depuis le début de ma carrière. Mais voilà. Le coach me prend la tête avec ça, mais il a raison. Il sait que je suis capable d’en mettre plus. On est là pour jouer, progresser, avancer », a répondu Kévin Monnet-Paquet.