OM : Eyraud a un projet pour les supporters chinois

Eyraud veut conquérir plus de supporters chinois pour l’OM

Jacques-Henri Eyraud était en tournée en Chine la semaine dernière. Le président marseillais a découvert que l’Olympique de Marseille y était peu connu. Pour lui, il est temps d’inverser la tendance. Et il a déjà arrêté son plan.

Eyraud découvre la faible représentativité de l'OM en Chine

Jacques-Henri Eyraud et son staff veulent redonner à l’OM toutes les caractéristiques d’un très grand club. Une ambition qui passe, entre autres, par une présence de supporters à travers le monde entier. Or si le club olympien est très connu en Europe et en Afrique, il l’est beaucoup moins en Chine, pays le plus peuplé au monde avec près de 1 milliard et demi d’habitants.

Pour le dirigeant marseillais, ce n’est pas normal et le moment est venu de corriger rapidement cette anomalie. Pour ce faire, il a voyagé en Chine pour y inaugurer la version local de l’OM Nation Fan Club.

« On est un club avec des valeurs, un club un peu rebelle, qui aime combattre, avec un esprit collectif important. Aucun joueur n’est supérieur à l’institution, comme on le dit à Marseille. On est connu beaucoup en Europe et en Afrique mais on veut aller au delà », a d’abord expliqué le leader olympien à travers les canaux de communication de l’OM.

Eyraud dévoile sa stratégie de conquête des supporters chinois

Concernant la stratégie déjà élaborée pour conquérir les supporters chinois, Jacques-Henri Eyraud a indiqué : « On veut aller en Asie et on veut proposer aux fans chinois une relation particulière avec nous avec des avantages. Des avantages commerciaux, en terme de contenus, les informer mieux que tout autre supporter de l’OM. On va essayer de tisser une relation durable avec les supporters chinois. On va aussi essayer de produire du contenu spécifique pour la population chinoise, pour les fans chinois. On va donc redoubler d’efforts pour être présent sur le territoire. »

Vaste programme !