Arsenal - Mercato : Critiques et Aubameyang, Lacazette répond

Alexandre Lacazette, attaquant d'Arsenal.

La première saison d’Alexandre Lacazette à Arsenal a été mi-figue mi-raison. Il en est conscient. Mais l’ex-buteur de l’OL promet de rectifier le tir cet exercice. Concernant la concurrence, il ne craint pas Pierre-Emerick Aubameyang débarqué à Londres, en janvier 2018.

Lacazette promet d'être plus efficace en 2018-2019.

Critiqué pour sa saison mitigée à Arsenal, Alexandre Lacazette a répondu à ses détracteurs dans France Football. « Je me fiche du jugement des gens. Je sais que si je reste à Arsenal, le club sera content et mes coéquipiers aussi », a martelé l’attaquant des Gunners.

Le joueur formé à l’Olympique Lyonnais avait été transféré à Londres à l’été 2017 contre un chèque de 60 M€. Il était arrivé précédé de son statut de buteur prolifique. Évidemment, il sortait de trois saisons consécutives au cours desquelles il avait inscrit respectivement 32, 27 et 37 buts avec Lyon, toutes compétitions confondues.

Pour sa première en Angleterre, il a totalisé 17 réalisations, en 39 matchs joués en 2017-2018. Lacazette le sait, ce n’est pas pas fameux au regard des attentes des supporters et dirigeants du club londonien. Mais, il se montre rassurant pour la nouvelle saison. « Pour moi, (2017-2018, ndlr) c’est du passé », a admis le joueur formé dans le club rhodanien.

« Quand je ne marque pas, bien sûr que je suis frustré, mais c'est terminé. C'était ma première saison alors je ne peux pas être trop dur envers moi-même, même si j'ai envie de marquer plus de buts. J'ai appris de tout cela et je suis content de commencer une nouvelle saison », a assuré l’avant-centre de 27 ans.

Même face à la concurrence du prolifique Pierre-Emerick Aubameyang, Alexandre Lacazette est confiant.

« Je n'ai jamais dit que c'était une mauvaise chose pour moi. J'étais heureux (de son arrivée, ndlr), car je savais que je pouvais jouer avec lui. Je ne le vois pas comme un rival, plus comme un coéquipier, donc dès le début j'ai été content de sa signature », a-t-il clarifié.