OM - Mercato : Lutte serrée avec Chelsea et Monaco pour Sissoko

Sambou Sissoko visé à la fois par l’OM, l’AS Monaco et Chelsea Publié le 02 août 2018 à 18:30

Sambou Sissoko aurait tapé dans les yeux des recruteurs de l’Olympique de Marseille. Mais ces derniers devraient d’abord vaincre la concurrence de Chelsea et de l’AS Monaco avant d’espérer signer le prodige du Tours FC.

L’OM, l’AS Monaco et Chelsea aux trousses de Sambou Sissoko

L’OM ambitionne de carburer la saison prochaine beaucoup plus qu’il ne l’a fait la saison passée. Une ambition qui passe par le recrutement de stars, comme le « grand attaquant ». Mario Balotelli ? Olivier Giroud ?

Mais les recruteurs marseillais ont également compris que le renforcement pouvait aussi provenir de l’enrôlement de joueurs plus jeunes, déjà dotés d’un bon talent et avec une marge une bonne marge de progression. La recherche de ce profil est également d’autant justifiée que les prix ont désormais flambé.

Alors, Andoni Zubizarreta et son staff n’ont pas hésité un seul instant à se lancer aux trousses de Sambou Sissoko, milieu ou latéral droit de 19 ans, joueur de Tours FC et présent à l’Euro U19 avec la France. Goal assure que « parmi les clubs intéressés, l’Olympique de Marseille apprécie le profil du joueur, également capable d’évoluer au poste de latéral droit ».

Mais comme toujours, la concurrence ne manquepas. En l’occurence, elle se nomme d'abord AS Monaco, très connu pour sa propension à attirer les jeunes profils avant de revendre beaucoup plus cher plus tard. Mais c’est surtout l’intérêt de Chelsea que les recruteurs olympiens devraient redouter.

« Chelsea aurait pris des renseignements afin d’évaluer les possibilités », annonce le média au sujet du club londonien, également impressionné par talent montré par Sambou Sissoko lors de la compétition continentale.

La concurrence s’annonce donc très rude entre Marseillais, Monégasques et Londoniens pour la signature du minot, adroit des deux pieds et auteur de 12 matches avec le Tours FC (Ligue 2) la saison dernière.

Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp