OM - Mercato : L’émouvant message d’adieux de Zambo Anguissa

Zambo Anguissa envoie un mot d’adieux à l’OM

André-Franck Zambo Anguissa s’en est allé de l’Olympique de Marseille à Fulham au bout du bout du mercato anglais. L’international camerounais n’a pas manqué d’envoyer sur Instagram un poignant mot d’au revoir à ses désormais anciens coéquipiers et au public chaud bouillant de l’Orange Vélodrome.

Zambo Anguissa fait un touchant au revoir

André-Franck Zambo Anguissa n'est plus joueur de l'OM. Après 3 saisons dans l'écurie phocéenne, l'ancien Rémois s'est engagé avec Fulham hier jeudi, date butoir du mercato anglais. Il a signé un contrat de 4 ans plus 1 an en option. Le milieu défensif de 22 ans a adressé ses adieux au club olympiens et à ses supporters.

« Une date très importante pour moi. Le jour où j’ai signé à Marseille, moi le petit de Yaounde, en provenance de Reims .

Je n’aurais pas assez d’espace pour écrire tout ce que je ressens alors je vais essayer d’être concis. MERCI à l’Olympique de Marseille de m’avoir tant apporter sur le plan sportif et humain. Merci de m’avoir fait progresser. Sous ce maillot j’ai tout appris, le travail , la discipline, la rigueur, le doute, la remise en question mais surtout le combat , la rage de vaincre, l’amour du maillot et l’envie de tout donner jusqu’au dernier souffle. Quelle saison !! Au coach et à tout le staff, merci d’avoir cru en moi et en mes capacités . Merci pour ces discussions constructives que j’ai pu avoir avec chacun d’entre vous .

À Marseille, j’ai appris à vivre dans un vestiaire, moi qui suis si solitaire ! Merci pour ces loooongues heures de pakis (vous vous reconnaîtrez les gars), les fous rires, nos discussions etc etc .

À Marseille , j’ai trouvé une famille, ces personnes qui se sont investis dans ma vie sans relâche et sans rien demander en retour. Cette famille qui a tout vécu avec moi et m’a aimé comme un fils , un frère , un ami.

Enfin , je remercie les supporters. Vous qui vous déplacez dès que vous le pouvez , vous qui donnez la vie à notre Vélodrome. Vous qui souffrez avec nous et donnerez tout pour notre maillot . Merci pour votre soutien, ces mots d’encouragements, ces chants d’encouragements quand tout allait mal .. Oui, le public marseillais est capable de donner un second souffle à un match. Merci de m’avoir fait connaître cette émotion .

Porter le maillot marseillais à été un honneur pour moi, je pars pour Fulham, avec le cœur léger, parce que j’ai eu cette chance d’être un jour, un soldat de l’Olympique de Marseille. »