OL : Benfica, Lyon pourrait faire « une folie » pour Ruben Dias

Ruben Dias, jeune défenseur central du Benfica visé par l'OL.

Après la piste Yerry Mina qui s’est éteinte, l’OL se concentre désormais sur Ruben Dias qui était également en tête de liste des défenseurs centraux cochés par le club. Et pour attirer le jeune joueur du Benfica, Lyon sera prêt à faire « une folie ».

L'OL pourrait « casser sa tirelire » pour recruter Ruben Dias.

Pour se renforcer cet été, surtout en défense centrale, Jean-Michel Aulas avait laissé entendre qu’il pourrait se permettre « une ou deux folies ». Il avait ainsi mis 30 M€ en jeu pour recruter Yerry Mina (23 ans), le défenseur international colombien du FC Barcelone qui a finalement préféré rejoindre Everton pour le même montant, plus des bonus d’environ 2 M€.

Toutefois, un autre jeune arrière, notamment Ruben Dias est aussi dans le collimateur de l’Olympique Lyonnais depuis un bon moment. « Il est au sommet de nos priorités. C’est un joueur que nous connaissons bien et que nous avons suivi. Je voudrais l’avoir dans l’équipe, mais ce n’est pas moi qui décide, il y a des questions qui ne passent pas par moi », avait confirmé Bruno Genesio, après le match amical contre le Benfica, club de l'international Portugais.

Le coach des Gones évoquait ainsi « les enjeux financiers » pour le transfert de Dias. En effet le club portugais a fixé la clause libératoire de ce dernier à 45 M€. Une somme largement au-dessus des 30 M€ qu’Aulas aurait proposés.

Selon les informations de Le Parisien, « les dirigeants lyonnais et portugais » ont tenu une réunion cette semaine « pour tenter de débloquer le dossier de ce défenseur central de 21 ans (1,87 m) ».

Et pour revenir à la folie annoncée par le patron des Olympiens, la source croit savoir que « l’OL risque de casser sa tirelire et de battre son record pour la signature d’un joueur, même s’il est très réticent à aller jusqu’aux 45 M€ de la clause de départ de Ruben Dias ».

À noter que jusque-là, c’est bien le transfert de Lisandro Lopez (24 M€, en 2009) qui demeure le plus gros achat du club de la capitale des Gaules si l’on en croit le média.

En attendant l’offensive de Jean-Michel Aulas, Marcelo est impatient d’accueillir son binôme. « Si le club le suit, c’est parce qu’il a de la qualité et, s’il vient, nous serons heureux de l’accueillir », avait déclaré l’arrière central brésilien.