OM - Mercato : L’ASSE attend Cabella dans les prochaines heures

Le retour définitif de Rémy Cabella à l’ASSE serait très imminent

L’AS Saint-Etienne, qui en fait une priorité de son recrutement estival, pourrait enregistrer le retour définitif de Rémy Cabella dans les prochaines heures. L’Olympique de Marseille a reçu une offre de 6M€ des recruteurs stéphanois pour le milieu offensif.

Rémy Cabella de retour à l’ASSE dans les prochaines heures ?

L’ASSE a disputé la 1ère journée de Ligue 1 sans Rémy Cabella, cible privilégiée de son recrutement estival. Il ne faudrait pour autant pas croire que les recruteurs stéphanois ont perdu tout espoir d’obtenir la signature du milieu offensif marseillais. C’est vrai que le club ligérien se rappelle encore ses 8 buts et ses 6 passes décisives, très déterminants dans sa remontée spectaculaire au classement au cours de la seconde moitié de la saison de Ligue 1, alors que l’ex-Montpelliérain y évoluait la saison dernière sur la base d’un prêt sans option d’achat.

France Bleu Saint-Etienne assure tenir d’une source proche du dossier que « le transfert définitif du milieu de terrain de l’OM, déjà prêté à l’ASSE la saison dernière, pourrait intervenir dans les prochaines heures ».

Une opération attendue avec beaucoup d’espoir par l’AS Saint-Etienne qui offre 6M€ aux dirigeants marseillais. « C’est en tout cas le souhait des dirigeants stéphanois. L’ASSE propose six millions d’euros pour s’attacher les services de Rémy Cabella, sous contrat avec l’OM jusqu’en 2020 », ajoute la radio.

Ce n’est pas Rudi Garcia qui s’opposerait au départ de l’ancien Magpie, l’entraîneur phocéen ayant toujours fait savoir que le joueur n’entrait pas dans ses plans. Pour ajouter l’acte à la parole, le technicien français n’a pas convoqué le meneur de jeu de 28 ans pour la réception des Toulousains battus 4-0, vendredi soir en ouverture de la 1ère journée de Ligue 1.

Enfin, l’OGC Nice et des écuries turques seraient également attirés par le profil de Rémy Cabella, mais sur la base d’un prêt avec option d’achat. Une offre qui ne devrait pas séduire les décideurs phocéens.