ASSE - Mercato : Rennes, Wahbi Khazri répond à Olivier Létang

Wahbi Khazri, attaquant de l'ASSE.

Accusé par le président de Rennes d’avoir fait un choix plus financier que sportif, en signature à l’ASSE, Wahbi Khazri a répondu au dirigeant, après la victoire des Verts sur l’EA Guingamp ( 2-1).

Khazri, « si j’étais là pour l’argent, je serais parti à l’étranger ».

Prêté au Stade Rennais par Sunderland la saison dernière, Wahbi Khazri avait réussi l’exercice 2017-2018, en marquant 9 buts et en offrant 2 passes décisives. Dès lors, le club breton avait tenté en vain de l’avoir définitivement en le transférant du club anglais relégué en D3.

En effet, l’AS Saint-Étienne s’était montrée plus convaincants. Et le joueur offensif polyvalent a signé un contrat de 4 saisons chez les Verts au détriment des Rouge et Noir. Et cela n’avait pas du tout été du goût du président de ces derniers.

« C’est nous qui avions la main... Après il a fait un autre choix, qui était plus économique, avec son départ à Saint-Étienne. Il y a des considérations économiques, sans rentrer dans les détails », avait déclaré Olivier Létang sur RMC dans After Foot.

Une accusation battue en brèche par le concerné, après son premier match sous ses nouvelles couleurs.

« Si j’étais là pour l’argent, comme j’ai pu l’entendre, je serais parti à l’étranger parce que j’avais des propositions financières bien plus intéressantes », a répondu le néo-Stéphanois, buteur contre Guingamp, à l’occasion de sa première.

« Moi, je suis un passionné de football, je regarde tous les matchs quand je le peux. Saint-Étienne, avec Marseille, c’est le club phare de la Ligue 1. Je ne suis pas là pour prendre mon argent à la fin du mois, je suis un compétiteur et je suis là pour amener l’équipe le plus haut possible », a argumenté Wahbi Khazri.




Par ALEXIS
Publié le 13 août 2018 à 11:22 | mis à jour le 13 août 2018 à 11:22

Facebook
Twitter
email
Whatsapp