Bordeaux : Polémique, Stéphane Martin répond sèchement à Poyet

Stéphane Martin, président de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 17 août 2018 à 13:35

La mise à pied de Gustavo Poyet évoquée ce matin a été confirmée par le président de Bordeaux. Stéphane Martin a également déploré la menace de l’entraineur des Girondins, au sujet du transfert de Gaëtan Laborde.

Martin confirme la mise à pied de Poyet du banc de touche de Bordeaux.

Selon Stéphane Martin, Gustavo Poyet a fait des déclarations « assez violentes », après la victoire de Bordeaux sur le FK Mariupol (2-1) en Ligue Europa. Le dirigeant des Girondins répondait ainsi au coach des Girondins qui s’était emporté suite au transfert de l’attaquant Gaëtan Laborde à Montpellier HSC, jeudi, peu avant le match de Coupe d’Europe.

« Je reste très surpris de la dégradation des rapports professionnels. Lors des premiers mois, il n'y a eu aucune tension. Le mercato a marqué des tensions qui se sont envenimées avec le point d’orgue, hier soir. C'est une surprise après une victoire d'avoir une sortie aussi violente. On a pris acte. Après de telles déclarations, ça me parait compliqué de faire comme si de rien n'était », a déclaré le président des Bordelais, en conférence de presse ce vendredi, dans des propos relayés par RMC.

« Il y a un peu eu une dérive de comportement dans laquelle il (Poyet) pensait un peu être le patron du club. Aujourd'hui, le patron c'est moi. Si on m'explique que l'entraineur est le patron, ce sera sans moi. Je ne serai pas l'exécutant de l'entraineur », a martelé Martin.

En effet, Poyet a été mise à pied à titre conservatoire après ses propos qualifiés de "violents". Et selon L’Équipe, il devrait faire l’objet d’une procédure de licenciement. « On a estimé que les bornes avaient été dépassées donc on l'a mis à pied », a confirmé le dirigeant du club au scapulaire.

« Ce que le club a fait avec nous concernant Gaëtan Laborde, c'est une honte. Je pense qu'il faut s'arrêter. On avait demandé que Laborde reste au club avant qu'on prenne un joueur. On est arrivé à l'hôtel aujourd'hui (jeudi, ndlr), Gaëtan n'était pas là. On l'a appelé il était à Montpellier. Personne ne nous a rien dit. Comment ça marche le club ? Je vais parler avec mon agent..., et je vais prendre une décision... », avait pesté le technicien uruguayen, jeudi soir.

Afficher les commentaires