Montpellier : Delort s'explique sur son interpellation dimanche nuit

Andy Delort , attaquant de Toulouse FC prêté à Montpellier HSC. Publié par ALEXIS le 27 août 2018 à 20:35

Andy Delort a été interpellé et placé en garde de vue pour outrage à un policier la nuit de dimanche à lundi. L’attaquant prêté à Montpellier HSC par Toulouse FC n’a pas nié les faits, mais il dément avoir offensé les forces de l’ordre. Il a ainsi réagi, via un communiqué officiel publié sur Twitter.

Andy Delort, « j’ai réagi de manière vive, car je trouvais la situation injuste ».

Arrêté après une course poursuite avec la police alors qu’il était dans son propre véhicule conduit par un autre occupant, Andy Delort a avoué qu’il a réagi de « manière vive » parce qu’ils avaient été « arrêtés de manière virulente ». Il réfute cependant les propos qui lui son prêtés, par exemple : « je m'en bats les c..., je gagne 150.000 euros par mois » relayés par Midi Libre.

« Face à l’emballement médiatique et aux mauvaises informations qui circulent me concernant, je tiens à rétablir la vérité. Passagers du véhicule, nous avons été arrêtés comme chaque occupant du véhicule de manière virulente. J’ai réagi de manière vive, car je trouvais la situation injuste.

Les propos qui me sont prêtés sont totalement erronés. Je n'aurais pas dû m'énerver. Nous avons un match samedi face à Reims et j’aimerais me concentrer là-dessus », a écrit Delort sur le réseau social.

D’après les dernières informations de RMC, le joueur de 26 ans « est arrivé très en avance au centre d’entraînement accompagné par un membre de sa famille, ce lundi ». Cependant, il « n’a pas participé à la séance programmée à 18h et a quitté le centre très discrètement vers 19h ».

Afficher les commentaires