Stade Rennais - Mercato : Grenier révèle des offres repoussées

Clément Grenier, milieu offensif du Stade rennais Publié le 29 août 2018 à 20:18

Clément Grenier s’est relancé à l’EA Guingamp en une demi-saison. Du coup, il est revenu à la lumière après trois saisons et demi de galère à l’OL et un prêt non concluant à l’AS Rome en janvier 2017. Recruté par le Stade Rennais cet été, il avoue avoir repoussé des offres en provenance de l’étranger avant de choisir Rennes.

Clément Grenier, « j’ai refusé quelques offres à l’étranger ».

Indésirable à l’Olympique Lyonnais, son club formateur, Clément Grenier avait finalement signé à l’EA Guingamp en toute fin du mercato d’hiver 2018. Il s’était engagé avec le club breton pour une saison et demi. Un contrat qui le conduisait jusqu’en juin 2019.

Mais au bout de six mois seulement de bail, il a réussi à relancer sa carrière qui avait pris du plomb dans l’aile à Lyon. Lors de la phase retour de l’exercice 2017-2018, il avait marqué 5 buts et offert 4 passes décisives en 16 apparitions (pour 14 titularisations) en Ligue 1.

Une véritable résurrection pour le meneur de jeu qui n’avait disputé que 29 bouts de match avec Lyon en trois saisons et demi (août 2014 à janvier 2018). Et le retour en forme de Grenier avait suscité l’intérêt de nombreux prétendants, notamment à l’étranger. Mais il a finalement préféré rester en Ligue 1 pour des raisons expliquées ce mercredi sur RMC.

« J’avais envie d’être sur la continuité de ma seconde partie de saison à Guingamp. Je voulais aussi rester en France, parce que je connais le championnat, je savais que je pouvais rejouer une Coupe d’Europe.

Tout a bien mûri après avoir échangé avec le président et le coach (de Rennes, ndlr). Ils me connaissent bien, ils savent ce dont j’ai besoin : être dans la régularité, enchaîner les matches. Tout était positif. La décision a été prise après beaucoup de réflexion, mais je pense que c’était le meilleur choix pour moi », a justifié le joueur de 27 ans avant de parler des propositions qu’il a repoussées.

« J’ai refusé quelques offres à l’étranger. Je ne dirais pas qu’elles étaient plus risquées, mais avec des inconnues de culture, de langue, de football et des entraîneurs qui me connaissent un peu moins. Il y avait trois clubs avec trois championnats différents », a révélé Clément Grenier dans Team Duga.

Par ALEXIS