Le mercato estival est fini, et bien fini. Et cela depuis hier vendredi. Alors, Jean-Michel Aulas a eu beau jeu de faire le bilan du recrutement de l’Olympique Lyonnais, avec le dossier Nabil Fekir en toile de fond.

Aulas se félicite d’avoir gardé Nabil Fekir

Chaque gros de Ligue a eu son dossier majeur du mercato estival. Le PSG a bouclé le transfert de Gianluigi Buffon. L’AS Monaco s’est séparé de Fabinho et de Thomas Lemar. L’Olympique de Marseille a échoué sur Mario Balotelli. L’ASSE a obtenu la signature de Wahbi Khazri et de Rémi Cabella. L'OGC Nice a vu s'en aller Alassane Pléa et Jean-Michaël Seri. les Girondins de Bordeaux n'ont pas pu signé Thierry Henry... Quant à l’OL, il s’est colleté avec le dossier Nabil Fekir.

D’abord annoncé à Liverpool puis à Chelsea, le milieu offensif, dont le dossier a déterminé le comportement de Jean-Michel Aulas et de son staff, est finalement resté dans l’écurie lyonnaise. Ce en quoi le président des Gones se dit heureux et explique comment cela a aidé à faciliter le recrutement estival des Rhodaniens.

« Le fait que Nabil ait pu être conservé est essentiel », s'est réjoui le leader rhodanien à l’issue de la rencontre OL-OGC Nice (0-1) avant d’expliquer : « Donc ça limitait le recrutement d’un milieu de terrain qui avait été la cible initiale. Il restait à faire un certain nombre d’ajustements sur la ligne d’attaque. Ce que nous avons fait, je pense, avec efficacité. »

Les Niçois n’ont pas perdu Mario Balotelli, pas plus que les Lyonnais Nabil Fekir...