OM - Mercato : Garcia clôt le bec aux partisans du "grand attaquant"

Rudi Garcia estime que la performance de Strootman devrai mettre fin au débat sur le « grand attaquant »

Kevin Strooman a rendu une bonne copie lors d'AS Monaco-OM (2-3). Pour Rudi Garcia, c’est la preuve indiscutable que l’écurie phocéenne n’avait pas besoin de recruter un « grand attaquant », mais un milieu défensif.

Rudi Garcia s’emballe pour Kevin Strootman

Son discours n’a pas été linéaire lors du mercato estival. On se rappelle qu’au début de l’été, Rudi Garcia avait souvent fait des appels du pied à Mario Balotelli, dont l’Olympique de Marseille voulait faire le « grand attaquant » promis à ses supporters depuis l’été dernier. Ce n’est qu’après le départ de Zambo Anguissa à Fulham que l’entraîneur marseillais s’est déclaré plus désireux de recruter un milieu défensif au lieu d'un buteur.

Bien qu’il s’en est trouvé parmi les supporters pour ne rien comprendre au changement de priorité du technicien français et réclamer un top buteur. Des fans contre qui Rudi Garcia croit avoir raison depuis le choc de la 4e journée de Ligue 1 entre Monégasques et Marseillais, dimanche soir. Une rencontre où Kevin Strootman, qui en était à sa grande première sous les couleurs olympiennes, s’est comporté de manière à avoir été élu « homme du match ».

Pour le coach phocéen, il n’y a plus débat : il a eu raison de réclamer un milieu défensif au lieu d’un buteur. « Strootman a bonifié l'équipe et l'a stabilisée », s’est félicité le natif de Nemours en conférence de presse d’après-match avant de lancer : « Cela montre qu'on n'avait pas besoin d'un attaquant mais d'un milieu. »

Souhaitons que le jugement du stratège phocéen ne soit pas trop hâtif…