Waldemar Kita, le président du FC Nantes a défendu son entraîneur Miguel Cardoso, pour qui il demande du temps pour obtenir de bons résultats. Le dirigeant des canaris semble toujours confiant en ce qui concerne une réussite du coach portugais sur le banc de son club.

Waldemar Kita se veut confiant pour Miguel Cardoso

José Miguel Azevedo Cardoso a pris les commandes du FC Nantes en juin dernier. Waldemar Kita qui est réputé pour ses querelles avec ses entraîneurs semble avoir changé un tout petit peu avec le portugais. Le dirigeant des Jaune et Vert a fait remarquer que le technicien de 46 ans avait apporté un jeu de qualité à son équipe, même s'il manque les succès.

À la question de Ouest-France « Quel regard vous portez sur le début de saison ? » Waldemar Kita a répondu : « On a des joueurs de qualité. On rejoue au football, mais il faut aussi gagner des matches. »

Lorsque le journaliste lui demande : « Ce jeu-là peut-il se marier à notre championnat ? » Le patron du FC Nantes développe en disant : « J’ai toujours dit qu’il faut s’adapter aux joueurs et pas l’inverse. C’est plus facile de changer une personne que 25. On en discute, on dialogue avec le coach et il prend ce qu’il l’intéresse, mais je ne donne de leçon à personne. Je pense qu’il a fait du bon travail, qu’il a une vision du foot qui va plaire au public, même si on perd il peut changer. Il faut lui laisser du temps. »

Cette sortie qui a tout d’un soutient du président Kita à son entraîneur Miguel Cardoso pourrait aussi être perçue comme un début tensions avec ce dernier. Le président des Canaris n'est pas un grand patient avec ses entraîneurs et le cas du technicien italien Claudio Ranieri qui n’appréciait pas la pression qu'il lui mettait est encore dans les têtes.