PSG : UEFA, FPF, Al-Khelaïfi répond sèchement à ses détracteurs

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

Depuis les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé en 2017, le PSG est régulièrement la cible d’attaques diverses, reprochant notamment à Nasser Al-Khelaïfi et son écurie de créer un dysfonctionnement sur le marché des transferts. Le président du club de la capitale française a tenu à répondre à tous ses détracteurs.

Al-Khelaïfi : « Des gens parlent sans connaître nos finances »

Plus de 400 millions d’euros, c’est l’investissement réalisé à l’été 2017 par le Paris Saint-Germain pour s’offrir Neymar et Kylian Mbappé. Depuis lors, la formation parisienne est sous le coup d’une enquête de l’UEFA dans le cadre du Fair-Play Financier.

Mais ce n’est pas tout. Plusieurs dirigeants européens, notamment le président de la Liga espagnole, Javier Tebas, les présidents du Bayern Munich, de la Juventus Turin, de Napoli, s’en prennent à Nasser Al-Khelaïfi qui crée une véritable inflation sur le marché selon eux. Pour le patron du football espagnol, le PSG est tout simplement un club de tricheurs qui dépensent plus que ce qu’ils ne gagnent.

Profitant de son nouveau partenariat avec la marque Air Jordan, le premier responsable des Rouges et Bleus a envoyé un message clair à tous ses détracteurs.

« Le partenariat avec Jordan, c’est bon pour le FPF ? Bien sûr, entre Nike et la marque Jordan, on parle de 100 M€. Des gens parlent sans connaître nos finances. On grandit, il y a un investissement et un plan », a lâché l’homme d’affaires qatarien dans une interview avec Marca.