PSG - Mercato : Al-Khelaïfi lâche une bonne nouvelle pour le FPF

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

Nasser Al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain, a accordé une interview au journal espagnol Marca, en marge de la présentation de la collaboration avec la marque Air Jordan. L’occasion pour l’homme d’affaires qatarien d’évoquer le Fair-Play Financier et les sanctions éventuelles de l’UEFA.

Al-Khelaïfi : « Le partenariat avec Jordan ? on parle de 100 M€ »

Depuis les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé durant l’été 2017 contre un peu plus de 400 millions d’euros, le Paris Saint-Germain est sous le coup d’une enquête de l’UEFA dans le cadre du Fair-Play Financier. Une situation qui a carrément plombé la dernière période de recrutement des dirigeants français. Mais d’après Nasser Al-Khelaïfi ce problème va être prochainement un vieux souvenir avec la signature du partenariat entre l’écurie parisienne et la marque Air Jordan.

Dévoilé au grand jour ce jeudi matin, ce partenariat inédit avec la marque Jordan pourrait effectivement rapporter gros aux Rouges et Bleus. D'après les informations de l'AFP, l'ensemble des ventes cumulées des produits Nike et Jordan associés à la marque PSG pourrait rapporter un total allant jusqu'à 200 M€ de revenus annuels. Le patron du PSG peut donc fièrement afficher sa grande confiance face à la « menace » d’une sanction de l’UEFA dans le cadre du Fair-Play Financier.

« Le partenariat avec Jordan, c’est bon pour le FPF ? Bien sûr, entre Nike et la marque Jordan, on parle de 100 M€. Des gens parlent sans connaître nos finances. C’est pour ça que je disais à tout le monde, ne vous inquiétez pas parce que nos revenus sont en train d’augmenter.

Nous avons encore beaucoup de choses à faire, bien sûr, mais la marque globale du PSG, avec Jordan, peut nous apporter beaucoup de revenus, déjà cette saison. On grandit, il y a un investissement et un plan », a lancé tout heureux le premier responsable des Rouges et Bleus au micro du média madrilène.