Kylian Mbappé s'est présenté devant la commission supérieure d'appel de la Fédération Française de Football (FFF) qui réexamine sa suspension pour trois matchs fermes, comme le milieu de Nîmes Téji Savanier, suspendu cinq matchs, après leur altercation du 1er septembre dernier.

Mbappé va être situé sur son sort vendredi

Sanctionné de trois matchs fermes pour son geste d'humeur sur Téji Savanier lors de la victoire du Paris Saint-Germain sur le stade de Nîmes Olympique (4-2), après avoir reçu une semelle du Nîmois de 26 ans, Kylian Mbappé était en rassemblement avec les Bleus et n'avait donc pas pu se rendre devant la commission de discipline de la LFP pour s’expliquer.

Mais suite à l’appel du milieu de terrain des Crocos, l’attaquant parisien s’est rendu ce matin à 11h30 au siège de la FFF où siège la commission d’appel pour se défendre et tenter de faire changer sa sanction « jugée injuste. » Habillé d’un costume sombre, chaussures et tee-shirt blanc, le joueur de 19 ans est arrivé sans répondre aux sollicitations des médias, a constaté un journaliste de l'AFP.

Visage fermé, l’enfant de Bondy était accompagné de Victoriano Melero, actuel secrétaire général du PSG et ancien secrétaire général adjoint de la FFF. Mbappé, qui a quitté le siège de la FFF vers 12h35, devrait connaître la décision de la commission d’appel ce vendredi, dans la matinée.