PSG : fair-play financier, l’UEFA reprend à zero la procédure !

PSG : fair-play financier, l’UEFA, l'ICFC reprend tout

Le PSG pensait en avoir terminé avec le contrôleur financier des clubs (ICFC) pour la vérification de son respect des règles du fair-play financier, pas du tout en réalité puisque son dossier a été réactivé. Alors qu’un non-lieu avait déjà été prononcé avec injonction de contenir ses dépenses au-dessous d’un montant, Paris risque de nouveau une lourde sanction.

PSG : Ce drôle d'acharnement de l'UEFA contre le Paris SG

La chambre de jugement de l'ICFC qui n’a jamais perdu sa réputation d’être « plus sévère, s'est saisie » du cas du Paris Saint-Germain le 3 juillet dernier « pour réexamen ». L’Equipe, nous apprend qu’hier, « après trois mois de tergiversations, elle a décidé de... renvoyer le dossier vers la chambre d'instruction « pour un examen plus approfondi ».

En clair, le PSG qui a été obligé de rester en dessous des 30 millions d’euros de dépenses au mercato estival, injonction à laquelle il s’est plié, va de nouveau voir ses comptes passés au peigne fin par les organes de contrôle de l’ICFC. Après une procédure qui avait duré 9 mois, voilà le PSG qui va devoir expliquer les 12 prochains mois à venir.

Cette décision fait déjà planer un gros risque sur son mercato hivernal et celui de l’été prochain. Le club de la capitale qui n’en aura pas encore terminé avec cette procédure quand seront ouverts ces mercatos sera obligé d’observer un calme afin d’être sûr de rester dans les clous pour éviter d’éventuelles sanctions que semble vouloir lui infliger cet organe de l’ICFC.

La précédente décision de la chambre d'instruction de classer l'affaire, même si le club parisien était invité à surveiller ses dépenses à l'avenir, est en tout cas annulée et les dirigeants du PSG vont de nouveau défendre un dossier qu’ils croyaient bouclé.

Le club de la capitale, dans un communiqué, a dit son intention de communiquer avec les instances du foot européen. « Le PSG a pris connaissance de la décision de l’ICFC de renvoyer le dossier devant sa Chambre d'instruction. Comme il l'a toujours fait, le PSG continuera à communiquer sereinement avec les instances compétentes de l'ICFC et transmettra à la Chambre d'instruction toute autre information qu'elle estimerait encore nécessaire », peut-on lire dans son communiqué diffusé à cet effet.