OGC Nice - Mercato : Dossier Balotelli, Julien Fournier cite encore l’OM

Julien Fournier soutient que l’OGC Nice n’a pas torpillé l’OM dans le dossier Balotelli
Par Loua Joel
Publié le 03 octobre 2018 à 12:16 | mis à jour le 03 octobre 2018 à 12:16
Résultats

L’OGC Nice est parvenu à conserver Mario Balotelli en dépit de l’offensive de l’Olympique de Marseille. Julien Fournier explique que l’attaquant italien est resté par sa seule volonté et que les dirigeants niçois n’ont aucunement torpillé les recruteurs marseillais.

Pas de coup bas de l’OGC Nice contre l’OM dans le dossier Balotelli selon Julien Fournier

L’offensive de l’OM sur Mario Balotelli avait animé tout le mercato estival. Désireux d’attirer un top buteur, les recruteurs marseillais avaient jeté leur dévolu sur l’international italien. Mais après plusieurs mois de traque des Marseilais, le joueur de 27 ans a décidé de rester à l’OGC Nice. Un choix dont se félicite aujourd’hui Julien Fournier.

« Que Mario reste, c'est exceptionnel ! Et c'est un choix assumé même si c'est aussi parce qu'il n'a pas eu les offres qu'il attendait », s’est réjoui le directeur général de l’OGC Nice dans France Football avant d’indiquer : « En fin de saison, il m'avait dit que si Nice avait été européen, il ne se serait pas posé la question d'aller voir ailleurs. »

Parlant « d'aller voir ailleurs », il avait clairement été spécifié à Mario Balotelli qu’il pouvait le faire. « Choisis le club où tu veux aller.” Il connaissait les chiffres, il savait que c'était cadeau, il nous l'a dit et je ne vais pas reparler de l'OM sinon on va encore dire que je règle des comptes », a confié le responsable niçois.

Mais il n’a pas pu s’empêcher de parler de l’écurie phocéenne. « J'ai grandi au Vélodrome, l'OM est à part pour moi, mais je distingue le club de ceux qui y travaillent. Et je suis bien placé pour savoir que l'OM peut rendre fou. Peut-être que l'OM s'agace de voir que Nice arrive à le concurrencer dans certains secteurs, voire à le devancer dans le pouvoir d'attraction du centre de formation », a-t-il raconté.

Mais Julien Fournier ne fait pas pour autant de l’OGC Nice l’égal de l’OM. « Mais nous ne sommes pas sur la même planète, même si on a réussi quelques coups. On en a aussi manqué d'autres », a expliqué l’ancien secrétaire général marseillais avant de révéler : « Sanson a failli venir chez nous, j'avais rencontré sa famille, il était partant pour l'été suivant mais entre-temps, l'OM s'est manifesté et c'était fini pour nous, ce que je comprends tout à fait. »

Facebook
Twitter
email
Whatsapp