OM - Mercato : Dossier Balotelli, Zubizarreta fait la leçon à Rivère

Zubizarreta regrette la sortie de Rivère sur les 1,5M€ pour Balotelli
Par Loua Joel
Publié le 03 octobre 2018 à 17:33 | mis à jour le 03 octobre 2018 à 17:33
Résultats

Jean-Pierre Rivère avait soutenu que l’Olympique de Marseille n’avait pas signé Mario Balotelli pour une histoire de 1,5M€. Sans entrer dans la polémique, Andoni Zubizarreta a regretté le manque d’élégance et de discrétion du président de l’OGC Nice en faisant une telle déclaration.

Andoni Zubizarreta recommande plus élégance et de discrétion à Jean-Pierre Rivère

L’OM avait courtisé Mario Balotelli durant tout le mercato estival pour en faire son « grand attaquant ». Un intérêt snobé par l’international italien qui a décidé, après avoir soufflé le chaud et le froid, de rester avec l’OGC Nice pour une 3e saison.

Bien sûr que Jean-Pierre Rivère en a été vraiment heureux. Au comble de sa joie pour être parvenu à conserver son attaquant vedette, le dirigeant niçois a fait une sortie médiatique quelques jours plus tard pour annoncer que les recruteurs marseillais n’étaient finalement pas parvenus à l’attirer pour avoir refusé de payer 1,5M€. Une allégation que Jacques-Henri Eyraud tiendra pour « une blague ».

Ce mercredi, La Provence a ouvert ses colonnes à Andoni Zubizarreta sur le sujet. Le directeur sportif de l’OM n’est pas entré dans la polémique, entendez qu’il n’a pas dit si cette histoire de 1,5M€ était fondée ou pas. En revanche, il a clairement réprouvé cette sortie de Jean-Pierre Rivère, y voyant manifestement un manque d’élégance, de courtoisie et de discrétion.

« Je ne pense pas que cela ait été notre problème. Mais il a le droit de dire ce qu’il veut, et ce n’est pas à moi de discuter avec le président de Nice. Chacun fait les choses comme il les sent. Il pense que c’est la meilleure façon de défendre son club. Nous, on pense plutôt qu’il vaut mieux travailler dans la confidentialité », a déploré l’Espagnol.

Pour Andoni Zubizarreta, la sortie du dirigeant azuréen est d’autant inélégante et risquée que rien ne dit que les deux clubs ne se retrouveraient pas à négocier à nouveau des dossiers communs plus tard.

« Et puis, même si tu n’arrives pas à conclure un accord, il faut savoir bien finir un dossier. On perd des matches, on rate des penalties, mais il faut continuer », a recommandé l’ancien Barcelonais avant de prévenir : « Rien ne dit qu’on ne va pas négocier avec Nice l’été prochain pour d’autres joueurs ou que Nice ne voudra pas négocier avec nous pour certains de nos joueurs. »

Enfin, l'OM ne devrait pas regretter tant que ça de ne l'avoir pas signé cet été, vu la petite forme actuelle de Mario Balotelli...

Facebook
Twitter
email
Whatsapp