Limassol - OM (2-2) : Rothen tacle violemment Sertic

La prestation de Sertic pointée par Rothen et Riolo

Grégory Sertic est entré en lieu et place de Luiz Gustavo une quinzaine de minutes avant la fin du match entre l’Apollon Limassol et l’Olympique de Marseille (2-2), jeudi soir en Ligue Europa. Selon Jérôme Rothen, ce remplacement n’avait pas du tout lieu d’être au vu de la prestation fantomatique de l’ancien Bordelais.

L’OM plombé par l’entrée de Grégory Sertic

Les observateurs avaient déjà pointé sa titularisation lors de LOSC-OM (3-0), dimanche dernier dans le choc de la 8e journée de Ligue 1. Cette fois encore, même en tant que remplaçant, Grégory Sertic n’a pas fait mieux. Alors qu’il était entré à la place d’un performant Luiz Gustavo (auteur du second but marseillais), l’ancien des Girondins de Bordeaux n’est pas parvenu à faire oublier le Brésilien, loin de là.

Sa nonchalance sur la pelouse a fait sortir de ses gonds Jérôme Rothen. « Quand tu vois la prestation de Sertic, lui plus qu'un autre, qui n'avait pas joué depuis un bon bout de temps, manque de caractère, manque d'envie », a fulminé l’ancien milieu de terrain parisien sur RMC Sport.

Auteur d’une prestation fantomatique, le Franco-Croate a même fait dire à Jérôme Rothen qu’avec lui, l’écurie phocéenne jouait à 10. « Tu rentres un quart d'heure aujourd'hui, putain, tu dois te mettre chiffon. Ce que je veux dire, sur le premier duel, il dort, il laisse passer l'autre quand il enroule, juste avant l'égalisation. Tu le regardes, il est en train de marcher, il observe. Sur le but de l'égalisation, il est où dans les duels au milieu de terrain ? », s’est agacé le consultant avant de conclure : « Il subit, il subit. Quand Sertic rentre, tu joues à 10. »

Un avis qui fait exactement écho à celui de Daniel Riolo, pour qui le milieu défensif n’a plus sa place à l’OM. « Sertic, il faut envisager un transfert, il y a peut-être une place pour lui à l'Athlético Marseille (ex-Marseille Consolat, ndlr) », a conseillé le célèbre confrère « car c'est pire que de jouer à dix. »

Le joueur est attendu au pied du mur pour faire ravaler leur opinion aux deux confrères…