PSG - Mercato : Al-Khelaïfi tient une arme fatale pour Ndombele.

Tanguy Ndombele, milieu de terrain de l’OL, visé par le PSG.

À la recherche d’un milieu de terrain, le PSG et son entraîneur Thomas Tuchel seraient encore sur les traces de Tanguy Ndombele pour le prochain mercato estival. Malgré la rude concurrence du Barça et de Manchester City, Nasser Al-Khelaïfi disposerait toutefois d’un argument de taille dans ce dossier.

Aulas : « les relations avec le PSG sont apaisées »

D’après les renseignements du journal Le Parisien, Thomas Tuchel insisterait auprès de ses dirigeants afin que Tanguy Ndombele rejoigne l’effectif du Paris Saint-Germain à l’issue de cette saison. Auteur de solides prestations depuis l’exercice précédent, l’ancien milieu de terrain d’Amiens SC vient d’être appelé pour la première fois en sélection par Didier Deschamps.

Alors que le club de la capitale cherche toujours un milieu défensif pour compenser le départ à la retraite de Thiago Motta, Tuchel apprécierait le profil du Lyonnais de 21 ans. Mais le protégé de Bruno Genesio, qui n’aurait pas du tout apprécié les manières et le discours d’Antero Henrique l’an dernier, aurait confié en interne qu’il ne signerait pas au PSG tant que le directeur sportif portugais restera en place.

En attendant de régler ce problème, l’écurie de Nasser Al-Khelaïfi disposerait d’une arme fatale pour espérer vaincre toute concurrence dans ce dossier. En effet, nos confrères du portail Le 10 Sport expliquent que le réchauffement des liens entre les deux clubs pourrait énormément faire la différence au moment des négociations. Jean-Michel Aulas l’a récemment confirmé dans une interview accordée au Figaro.

« Les relations sont apaisées. Ce n’était pas les hommes qui étaient mis en cause, j’ai toujours eu du respect et de l’admiration pour ce que fait, dans son système, Nasser, qui est un gentleman. Notre relation est bonne », a assuré le président des Gones. Cette nouvelle dynamique entre les deux formations françaises crée un contexte très favorable aux Rouges et Bleus en cas d’offensive sur le natif de Longjumeau dans quelques mois.