Bordeaux : Vente du club à GACP, De Tavernost justifie son choix

Nicolas de Tavernost patron de M6 et bientôt ex-propriétaire de Bordeaux
Par ALEXIS
Publié le 12 octobre 2018 à 13:38 | mis à jour le 12 octobre 2018 à 13:38
Résultats

C’est bien au groupe GACP que Nicolas de Tavernost a choisi de céder Bordeaux. Le patron des Girondins a expliqué pourquoi son choix a été porté sur ces investisseurs américains.

De Tavernost, « GACP a des fonds pour investir et a un projet pour Bordeaux ».

Alors que Bordeaux va bientôt passer entre les mains de nouveaux propriétaires, notamment le fonds d’investissement américain représenté par le groupe GACP (General American Capital Partners ), dont le patron est Joseph DaGrosa, Nicolas de Tavernost a donné des explications sur le choix de ce repreneur. Il apprend qu’il aurait bien voulu céder le club au scapulaire à un Français, mais, il n’a pas eu d’offre venant de ses compatriotes.

« D’abord, si nous avions eu un Français, nous aurions choisi un Français. Nous avons fait le tour, il n’y a pas eu de français candidat au rachat du club », a déclaré le boss du directoire de groupe de média M6 sur GoldFM, dans des propos retranscrits par Girondins4Ever.

« Nous avons pris notre temps, cela fait plusieurs années que nous regardons cette question. Nous savions que de toute façon nous avions des investissements à faire dans d’autres domaines et que progressivement on s’écarterait du club, c’était le temps de passer la main. C’est le principe de la vente.

Et puis nous avons rencontré ces Américains avec lesquels on a discuté pendant de longues semaines. Nous leur avons demandé des garanties, des engagements. Ils ont répondu de manière professionnelle.

La ville leur a demandé des garanties, ils ont aussi répondu de manière professionnelle. Ils ont des fonds significatifs derrière pour pouvoir investir, et je pense qu’ils ont un projet pour Bordeaux », a justifié de Tavernost, tout en souhaitant le succès aux nouveaux propriétaires.

« En tous les cas, je leur souhaite plein de réussite, et on sera attentifs dans la période de transition, que les choses se passent correctement ».

Facebook
Twitter
email
Whatsapp