« Il y a des gens qui vont acheter des écharpes de la République Tchèque » a ainsi déclaré Paulo Bento, au sujet des critiques à l’encontre de l’équipe Portugaise. Très critiqués depuis le début de la compétition, les joueurs de Paulo Bento ont répondu sur le terrain hier soir en dominant les Pays-Bas (2-1), et en validant leur ticket pour les quarts de finale. Ils rencontreront alors la République Tchèque, et l’entraîneur Portugais est convaincu que la presse locale n’attend qu’un faux pas de son équipe pour lui tomber dessus de nouveau.

« Laissez les joueurs tranquilles. Critiquez l’entraîneur si les choses se passent mal, et critiquez-le aussi, si vous voulez, quand les choses se passent bien. Aujourd’hui, nous avons un pays en fête, et d’autres sont tristes, je pense qu’ils vont acheter des écharpes de la République Tchèque ! »

Cristiano Ronaldo, principale cible de la presse et des observateurs Portugais, a lui aussi apporté une réponse nette et sans bavure à ses détracteurs, en inscrivant les deux buts victorieux de la Seleçcao.

A noter que les Portugais, en froid avec la presse, ne se sont pas arrêté en zone mixte hier soir à l’issue du match, et n’ont répondu qu’aux questions de la chaîne Portugaise TVI, et de l’UEFA.