OL - Mercato : Ndombele, Aulas fait un geste fort pour le PSG ?

Tanguy Ndombele, milieu de terrain tricolore de l’OL.

Étincelant en ce début de saison sous les couleurs de l’OM, Tanguy Ndombele pourrait quitter l’effectif de Bruno Genesio en 2019. Et c’est le président Jean-Michel Aulas qui l’affirme. D’ailleurs, le patron des Gones, qui sait que son homologue du PSG est intéressé par le profil de son joueur, aurait pris une dernière décision qui pourrait bien faciliter le transfert du milieu de terrain de 21 ans.

Aulas réclame désormais 57 M€ pour Ndombele.

« On est dans une phase d’investissement, il est faux de dire que notre stade nous pénalise, car il faut le payer. On a eu des propositions très fortes cette année pour Fekir, Aouar, Ndombele, Mendy. Ils sont là avec nous, c’est de l’ambition. Après, l’objectif premier est toujours de jouer un 8e de finale de Ligue des Champions et de réduire l’écart avec le PSG.

Financièrement, on a les résultats les plus performants en France. Ça garantit certaines choses, mais ça ne garantit pas que l’on pourra garder Ndombele, Aouar et d’autres joueurs », a déclaré Jean-Michel Aulas lors d’une interview avec le quotidien régional Le Progrès.

À la recherche d’un milieu de terrain capable de combler le vide laissé par Thiago Motta, Thomas Tuchel aurait expressément réclamé l’arrivée le renfort de Tanguy Ndombele à Nasser Al-Khelaïfi. De son côté, l’Olympique Lyonnais, qui réclamait initialement 80 M€ pour laisser filer le néo-international tricolore aurait finalement revu ses exigences à la baisse.

En effet, d’après les renseignements livrés ces dernières heures par le tabloïd britannique The Times, Aulas attendrait désormais un chèque de 57 M€ pour céder Ndombele. Si ce montant est clairement à la portée des finances du PSG, il faudra compter avec la rude concurrence de Tottenham et de Manchester City dans ce dossier.