OM - PSG : Accrochage avec Strootman, Marquinhos livre sa version

Marquinhos est convaincu qu’il y avait vraiment faute de Strootman
Par Loua Joel
Publié le 30 octobre 2018 à 16:26 | mis à jour le 30 octobre 2018 à 16:26
Résultats

L’accrochage entre Kevin Strootman et Marquinhos a été l’un des faits de jeu les plus marquants de OM-PSG (0-2), dimanche en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Pour le défenseur parisien, il y avait bien faute du milieu de terrain marseillais.

Marquinhos soutient qu’il y avait obstruction de Strootman

Les Parisiens menaient 1-0 quand Kostas Mitroglou a obtenu l’égalisation sur un coup franc de Dimitri Payet à la 87e minute. Un but refusé par l’arbitre qui avait sifflé, quelques seconde avant, une faute de Kevin Strootman sur Marquinhos.

Mais voilà, tout le monde n’est pas d’accord sur cette faute, à commencer par Kevin Strootman qui a expliqué véhément à Benoît Bastien que c’était au contraire le Brésilien qui était venu s’empaler sur lui resté immobile. Une contestation qui lui a encore coûté un carton jaune.

Interrogé en fin de rencontre sur cet accrochage, Marquinhos a expliqué pour sa part qu’il y avait bien une faute, préméditée en plus, de l’international néerlandais. Une faute que l’arbitre lui avait même demandé d’éviter peu avant sa commission.

« Une exagération de ma part ? Pourquoi ? On sait tous qu'il ne peut pas faire ça. S'il se met hors-jeu et qu'il ne bouge pas, ça veut dire qu'il veut bloquer des joueurs. L'arbitre était juste à côté, il a dit avant : "pas de block, pas de block". Il l'a fait et c'est faute », a déclaré le défenseur central francilien.

Marquinhos a ensuite ajouté que le fait n’était plus que de l’histoire ancienne, que le PSG avait gagné, que chacun était libre de son jugement et qu’il continuait à soutenir qu’il y avait bien faute de l’ancien milieu de l’AS Rome.

« Les gars, le match est fini, 2-0. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent. Tout le monde a vu, c'est à vous de juger. Pour moi, il y a faute, c'est normal », a-t-il conclu.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp