Memphis Depay a déclenché une grosse polémique en contestant vigoureusement la décision de Bruno Genesio qui l’avait maintenu sur le banc de touche contre Angers SCO. Mais malgré la déclaration de défiance de l’attaquant de l'OL, Grégory Schneider estime qu’il ne faut pas lui infliger une autre sanction. Sinon cela pourrait créer un conflit avec le coach.

Schneider, « si Genesio met Memphis sur le banc contre Bordeaux, il va partir en guerre avec lui... ».

« Je ne me sens pas toujours comme un joueur respecté. Je fais le job à chaque fois, je suis fort mentalement. Je dois accepter les décisions du coach. Mais je mérite mieux que ça. Je devrais jouer à chaque match », a balancé Memphis au terme du match remporté par l’Olympique Lyonnais contre Angers SCO (2-1).

Remplaçant au coup d’envoi du match, l’avant-centre avait été décisif dès son entrée en jeu. Passeur sur le premier but marqué par Houssem Aouar (1-0, 63e), le Néerlandais a été l’auteur du 2e but des Gones (2-0, 87e). Il avait remplacé Jordan Ferri (55e) alors que les deux équipes étaient à égalité (0-0).

Après sa gueulante, il n’est pas exclu que l’ancien joueur de Manchester United soit sanctionné en interne contre Bordeaux, samedi (17h). Il ne faut pourtant pas, selon Grégory Schneider qui a expliqué pourquoi dans L’Équipe du Soir.

« Si Genesio met Memphis sur le banc contre Bordeaux, cela veut dire qu'il le sanctionne encore et encore. Et s'il fait ça, il va partir en guerre avec lui et ce n'est pas une bonne idée. Tu peux le sanctionner une ou deux fois, mais pas six fois, sinon cela n'a plus aucun intérêt », a argumenté le confrère.

Pour mémoire, le buteur de Lyon était rentré de vacances en retard l’été dernier et avait été mis à l’amende.