OM -Mercato : Giovanni Simeone, la réaction d’ Yvan Le Mée sur son prix

Giovanni Simeone à l' OM, Yvan Le Mée connait le bon prix Publié le 01 novembre 2018 à 08:24

L’ OM veut recruter Giovanni Simeone, le fils de Diego Simeone, actuel entraîneur de l’Atletico Madrid. L’agent de joueurs Yvan Le Mée a évoqué le prix de ce jeune attaquant de la Fiorentina que ciblaient les dirigeants de l’ Olympique de Marseille déjà l'été dernier.

Giovanni Simeone, 30 millions d'euros auraient pu le faire venir

Giovanni Simeone a été dans le coeur de cible de l’ OM pour renforcer un secteur offensif qui n’a pas fini d’être critiqué. Outre Florian Thauvin qui n’a pas pour rôle originel de marquer des buts, les attaquants de l’ Olympique de Marseille, avec Mitroglou en tête, ne donnent ni satisfaction à leurs entraîneurs ni aux fans phocéens. Andoni Zubizarreta est donc obligé de secouer son carnet d’adresses pour trouver une solution au problème offensif de l’équipe.

C’est cette quête de solution qui avait amené l’espagnol à cibler Giovanni Simeone, auteur de 14 buts en 36 matchs de série A la saison dernière. Cette saison, il marche moins bien puisqu’il n’est qu’à 2 buts en 9 matchs. Cela n’empêche que l’OM qui l’avait déjà remarqué continue de travailler sur sa piste.

Cette piste a été commentée dans le Talk Show, par Yvan Le Mée, un des célèbres agents de joueurs de France. D’après lui, après sa saison de folie, la Fiorentino aurait pu céder son joueur pour 30 millions d’euros, un montant qui n’est pas négligeable pour les finances de l’ OM.

"On dit que la Fiorentina a refusé 40 millions d'euros pour lui cet été, mais c'est faux. Les propriétaires l'ont acheté 15M€, et s'il y avait eu 30M€, ils l'auraient laissé partir parce qu'ils veulent faire de la valorisation et récupérer de l'argent", a expliqué Yvan Le Mée avant d'ajouter : "Ils veulent vendre le club. Dès qu'il y a des offres correctes, c'est bon. Sauf qu'il n'y a pas eu d'offre intéressante."

Remarque, l’ Olympique de Marseille qui était déjà annoncé à ses trousses et qui serait un de ces clubs éconduits par la Fiorentina a peut-être été bien inspiré de n’avoir pas proposé les 30 millions d’euros. Le joueur est moins prolifique cette saison, ce qui évite au club phocéen une mauvaise affaire qui rappelerait celle de Mitroglou, acheté 15 millions d’euros, qui n’a jamais justifié son prix.

Par Gary SLM