PSG: Football Leaks, Platini répond aux accusations de Mediapart

Michel Platini, ancien président de l’UEFA, et Gianni Infantino. Publié par JEAN-LUC D le 03 novembre 2018 à 11:02

D’après Mediapart, Michel Platini, ancien président de l’UEFA, aurait dealé avec le Qatar afin de couvrir un financement illicite du PSG à hauteur de 1,8 milliard d’euros. Le dirigeant français est sorti du silence après la diffusion de la nouvelle saison des Footballs Leaks.

Michel Platini élude les accusations de Mediapart.

Le réseau de médias European Investigative Collaborations, dont Mediapart fait partie, a lancé une bombe vendredi soir dans le cadre de la nouvelle saison des Footballs Leaks. D'après eux, Michel Platini et Gianni Infantino, président et secrétaire général de l’UEFA à l’époque des faits, auraient couvert le « dopage financier » du Paris Saint-Germain par le Qatar à travers des contrats, notamment le QTA.

Dans un communiqué dont une copie a été transmise à l’AFP, Platini a tenu à préciser qu’à l’origine, le Fair-Play Financier n’a pas été instauré pour faire disparaitre des clubs. Le Français de 63 ans a également rappelé qu’il s’est toujours prononcé en faveur des sanctions.

« J’ai toujours affirmé que le fair-play financier n’avait pas vocation à tuer ou à asphyxier financièrement les clubs. J’ai toujours publiquement souhaité que des sanctions puissent être prononcées », a déclaré l’ancien patron de l’instance européenne. Comme prévue par Mediapart, cette nouvelle affaire met le PSG dans une fâcheuse position au plan européen.

Afficher les commentaires