PSG : Agacé par Mediapart, Ménès file un conseil pour achever le FPF

Pour Ménès, le PSG n’a absolument rien à craindre à tordre le cou au fair-play financier

Mediapart a révélé que le PSG avait tordu le coup au fair-play financier avec la complicité de Michel Platini. Pour Pierre Ménès, si une sanction est prise contre le club de la capitale sur la base de ces informations, cela ne fera que précipiter la fin du fair-play financier.

Pierre Ménès pas inquiet pour les informations de Mediapart

Le Paris Saint-Germain est un club tricheur. Il aurait abusivement reçu 1,8 milliard d'euros du Qatar. Ce qui est une violation des règles du fair-play financier, et ce avec la complicité de Michel Platini et de Gianni Infantino, alors respectivement président et secrétaire général de l’UEFA. C’est du moins ce que prétend Mediapart reprenant des informations de Football Leaks.

Des informations qui ne font ni chaud ni froid à Pierre Ménès. Le consultant de Canal+ est convaincu que des révélations des médias ne peuvent pas aboutir à une enquête judiciaire. Alors le club de la capitale n’a pas à s’inquiéter.

« Pour l’instant, ce qu’il faut dire sur ce dernier point qui est évidemment le plus important, c’est que c’est une enquête journalistique et rien d’autre, qui ne débouche sur absolument aucune enquête judiciaire », a assuré le journaliste sur son blog ce samedi.

Le PSG pourrait faire exploser le fair-play financier

Pierre Ménès semble croire que le PSG n’a vraiment pas à s’inquiéter des révélations des médias. En plus de ne pouvoir donner lieu à des enquêtes judiciaires qui l’inquiéteraient, le PSG n’a pas à craindre d’éventuelles sanctions relatives au fair-play financier. Car s’il est sanctionné par l’UEFA, le club francilien pourrait recourir à la Cour Européenne de Justice qui mettrait fin au fair-play financier.

« De toute façon, si le PSG venait à être sanctionné par l’UEFA pour des questions de fair-play financier, le club attaquerait au niveau de la Cour Européenne de Justice et tout le monde sait que quiconque attaquera le fair-play financier est assuré de gagner », a expliqué le célèbre confrère avant de prédire : « Ce qui risque de se passer, c’est que le FPF va exploser. »

Autremendit dit, le PSG peut continuer de frauder si tant est qu'il a fraudé...