PSG: Graves précisions de Mediapart sur les Footballs Leaks 2.

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

Depuis vendredi soir et la publication de la nouvelle saison des Footballs Leaks, le PSG est à nouveau à la Une de l’actualité. Le club de la capitale aurait bénéficié du soutien de Michel Platini et Gianni Infantino. Fabrice Arfi, journaliste de Mediapart, a apporté des précisions sur ces nouvelles révélations qui éclaboussent les Rouge et Bleu.

Fabrice Arfi : « il y a matière à exclure le PSG de la Ligue des champions.»

Réuni au sein du consortium Europeens Investigative Collaborations (EIC), dont Mediapart, un groupe de médias a sorti hier de nouvelles révélations sur les scandales qui ont lieu dans le monde du football durant ces dix dernières années.

Dénommée Football Leaks 2, cette nouvelle publication des médias européens dévoile notamment comment Nasser Al-Khelaïfi et les autorités qatariennes ont gonflé certains contrats de sponsoring pour injecter illicitement près de 1,8 milliard d’euros dans les caisses du Paris Saint-Germain depuis 2011.

Pour réussir cette grande magouille, qui avait pour but de passer sous les barrières du Fair-Play Financier, la formation francilienne aurait bénéficié de l’aide de Michel Platini et Gianni Infantino, respectivement président et secrétaire général de l’UEFA à l’époque des faits. Fabrice Arfi, responsable des enquêtes à Mediapart, explique que le PSG est tout simplement accusé de dopage financier et une exclusion de la Ligue des champions serait une conclusion logique.

« L'UEFA a accompagné la fraude et a aidé le PSG. Plus qu'une question d'argent, c'est comment un club, soutenu par un État, vise à fausser la compétition, à tricher avec les règles, notamment celles du fair-play financier », explique Fabrice Arfi sur Europe 1. « Si on regarde les règles édictées par l'UEFA, il y a matière à exclure le PSG de la Ligue des champions. Ce serait la conclusion logique », a-t-il ajouté.




Par JEAN-LUC D
Publié le 03 novembre 2018 à 20:04 | mis à jour le 03 novembre 2018 à 20:06

Facebook
Twitter
email
Whatsapp