ASSE : Interdiction du peuple vert lors du derby, Gasset peste

Jean-Louis Gasset, coach de l'ASSE.

Les supporters de l’ASSE sont interdits de déplacement au Groupama Stadium lors du derby contre l’OL, le vendredi 23 novembre. Jean-Louis Gasset déplore cette décision de la LFP.

Gasset, « dans un derby, les visiteurs méritent d'être dans le stade ».

Jean-Louis Gasset n’est pas du tout content de l’interdiction de déplacement et des huis clos infligés à l’AS Saint-Étienne, surtout lors du derby OL - ASSE du 23 novembre prochain.

« Quand il y a un huis clos, partiel ou total, ce n'est pas la fête. Ça dure depuis un bon moment, et on n'est pas le seul club. C'est fatigant, car nous, on n’y peut rien. On est impuissant », a martelé l’entraîneur des Verts en conférence de presse, ce jeudi.

« Quand j'ai vu la sanction hier, j'ai déjà trouvé l'amende très lourde pour le club et de façon générale, je vois qu'on va de sanction en sanction et qu'on n'avance pas. Un bras de fer s'est installé alors qu'un dialogue devrait se mettre en place. La Ligue a tranché, on est obligé de prendre acte de sa décision mais on est très déçus parce qu'on avait bon espoir que nos supporters viennent avec nous.

Un derby, c'est un match historique ! Les supporters des deux camps méritent d'être de la fête. Mais au final, on passe plus de temps à parler de la sanction de la Ligue que du match qui arrive », a déploré Gasset ensuite.

En effet, la Ligue a infligé une amende de 15.000 euros à Sainté pour « usage d’engins pyrotechniques et déploiement d’une banderole injurieuse » lors de la réception du Stade Rennais le 21 octobre dernier.

Le club est également condamné à « un match de fermeture de l’espace visiteur de l’AS Saint-Étienne disputé à l’extérieur par révocation du sursis », pour usage d’engins pyrotechniques et jet d’objet à Nîmes, le 26 octobre dernier.