OL - Hoffenheim (2-2) : LDC, Ménès pointe le vrai souci de Lyon

Pierre Ménès, le consultant de Canal+.

L’OL a été incapable de tenir son résultat contre Hoffenheim en Ligue des Champions, alors qu’il a mené (2-0) et a joué à 11 contre 10 pendant les 40 dernières minutes. Pierre Ménès est revenu sur le nul (2-2) concédé au club allemand, dans son analyse sur son blog.

Ménès, « ce nul au goût de défaite a encore montré les incroyables lacunes mentales... ».

Le constat de Pierre Ménès sur le match nul entre l’Olympique Lyonnais et Hoffenheim est clair. Les Gones ont un vrai souci mental ou psychologique et physique. Ils ne jouent que des bouts de match et ont des trous d’air dans une même rencontre. Comme l’on a pu s’en apercevoir contre le club allemand, tant à l’aller (3-3) qu’au retour.

« Ce nul au goût de défaite a encore montré les incroyables lacunes mentales – et peut-être physiques – de cette formation rhodanienne, qui s’est donc spécialisée dans la perte de points à la dernière minute.

Quand tout va bien, cette équipe est capable de développer des mouvements intéressants et de marquer grâce à l’une des individualités. Mais dès qu’un grain de sable vient enrayer la machine, on a l’impression que l’équipe tout entière se liquéfie, ne sait plus défendre et rate tout ce qu’elle veut en attaque. Des manques qui, en Ligue des Champions, se paient immédiatement… », a commenté le consultant de Canal+.

A l'image du match aller (3-3, 90e+2), Lyon, à 11 contre 10, s’est fait rejoindre au score dans le temps additionnel, mercredi, au Groupama Stadium (2-2, 90e+2).