ASSE - Mercato : Hamouma fait une révélation sur l’intérêt de Sochaux

Romain Hamouma, ailier de l'ASSE formé au FC Sochaux. Publié par ALEXIS le 10 novembre 2018 à 10:19

Romain Hamouma a bel et bien passé 4 ans au centre de formation du FC Sochaux. Mais l’ailier de l’ASSE révèle qu’il y est allé bien plus tard. Le club l’avait pourtant sollicité un peu plus tôt, alors qu’il n’avait que 11 ans.

Hamouma avait décliné 3 fois les propositions d’intégrer le centre de formation de Sochaux.

Romain Hamouma avait refusé de rejoindre le centre de formation de Sochaux dans un premier temps, par le passé. Il avoue même qu’il avait repoussé trois offres du club basé à Montbéliard, avant de finalement accepter, deux ans plus tard. Bien évidemment, après un bref passage tout près à l’ASM Belfort. Explications du joueur offensif de l’AS Saint-Étienne dans le Maillot Vert Le Programme.

« J’ai dit non au FC Sochaux. J’ai même décliné trois fois les propositions d’intégrer le centre de formation avant d’accepter », a révélé Hamouma.

« La première fois, j’avais 11 ans. J’étais trop jeune et partir de chez moi aurait été trop difficile à encaisser. On a pesé le pour et le contre avec mes parents et la décision de refuser était à chaque fois mûrement réfléchie.

Pour ne pas laisser passer ma chance, je suis quand même allé jouer à Belfort, près de Sochaux, pour que le club garde un œil sur moi. Finalement, j’intègre le centre de formation du club à 13 ans. Avec le recul, je pense que c’était la bonne décision. Et, si j’avais pu, j’y serais même allé plus tard », a-t-il expliqué.

La suite de la carrière de Romain Hamouma est connue. Après l’académie de Sochaux (2001-2005), il est passé par le club amateur Besançon RC (2005-2009), avant de faire le grand saut dans le monde professionnel au Stade Lavallois lors de la saison 2009-2010.

Le natif de Montbéliard a ensuite porté le maillot du SM Caen entre 2010 et 2012, avant de rejoindre Sainté à l’été 2012. Et l’aventure dure depuis, puisqu’il est à sa 7e saison consécutive chez les Verts.

Afficher les commentaires