OM - Mercato : Mitroglou, Habib Beye fait une grosse révélation

Kostas Mitroglou à l’OM aussi longtemps qu’un autre attaquant ne sera pas recruté

Kostas Mitroglou a déçu et pourrait s’en aller de l’Olympique de Marseille cet hiver. Habib Beye est cependant convaincu que Rudi Garcia n’acceptera jamais de se séparer de l’international grec pour ne compter que sur Valère Germain jusqu’en fin de saison.

Habib Beye ne voit pas Garcia libérer Mitroglou pour ne miser que sur Valère Germain

Kostas Mitroglou n’est pas le « grand attaquant » qu’on avait fait miroiter aux supporters marseillais. Personne ne peut plus contester cette réalité, à commencer par le joueur lui-même, auteur d’un loupé vraiment étonnant dimanche lors de OM-Dijon (2-0, 13e journée de Ligue 1). Selon une bonne partie de la presse française, Kostas Mitroglou devrait s’en aller en cas d’offre lors du mercato hivernal, en dépit du soutien de Rudi Garcia et de ses coéquipiers et de la patience des fans olympiens.

Une thèse que Habib Beye ne partage pas vraiment. Pour le célèbre consultant de Canal+, Rudi Garcia ne prendra jamais le risque de céder le buteur grec sans avoir d’abord recruté un autre attaquant. Car pour l'entraîneur provençal, il n'est pas question de ne compter que sur Valère Germain pour le reste de la saison.

« Mitroglou décevant ? Oui, mais Rudi Garcia en aura besoin parce que malheureusement il n’a pas d’autres solutions. Le problème de son départ est qu’il faudra trouver un autre attaquant. Tu ne peux pas faire une saison à l’Olympique de Marseille juste avec Valère Germain », a assuré l’ancien capitaine phocéen sur le plateau du Canal Football Club avant de rappeler : « On a pu voir que contre le PSG, aucune des deux options n’a été choisie par Rudi Garcia, et on a mis Dimitri Payet sur le front de l’attaque. »

Et Habib Beye de se montrer formel. Rudi Garcia alignera l’ancien Lisboète aussi longtemps que les recruteurs marseillais n’auront pas encore enrôlé un autre buteur. « Donc quoiqu’il arrive il va le réutiliser car il aura besoin de Mitroglou », a conclu l’ex-défenseur central.

Difficile de penser que son analyse n’est pas pertinente.