PSG: Fichage ethnique, Al-Khelaïfi cloue le bec à ses détracteurs

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

En pleine polémique quant au fichage ethnique utilisé dans sa politique de recrutement de jeunes joueurs, le PSG a pris une décision qui tend à ridiculiser toutes les accusations de racisme qui pleuvent à son endroit. Nasser Al-Khelaïfi marque un bon point qui illustre le vrai visage de son club depuis sa prise de pouvoir en 2011.

Al-Khelaïfi fait signer son premier contrat pro à Tidjany Chabrol.

« Aucun jeune joueur au PSG n’a été recruté sur d’autres critères que ceux concernant ses qualités footballistiques. Des fiches au sein de la cellule Île-de-France, avec d’autres types de signalements d’origine, ont également été utilisées, sans conséquence discriminante. Cette enquête dit surtout qu’aucun jeune joueur au PSG n’a été recruté sur d’autres critères que ceux concernant ses qualités footballistiques.

Ces fichiers n’ont servi à rien ! », a assuré le Paris Saint-Germain dans les résultats de son enquête interne diligentée après les révélations de Médiapart et Envoyé Spécial affirmant que certains recruteurs parisiens avaient fait usage de fiches ethniques dans le recrutement des jeunes du centre de formation de 2013 à 2018.

Et comme pour joindre l’acte à la parole, le Champion de France aurait fait signer au jeune Tidjany Chabrol un premier contrat professionnel selon les informations livrées ce vendredi par L’Equipe.

« Tidjany Chabrol, milieu de terrain né en 2002 à Sarcelles (Val-d’Oise), évoluant avec les moins de 17 ans, qui a signé son premier contrat professionnel, d’une durée de trois ans », précise le quotidien sportif. Après Timothée Pembele et Kays Ruiz-Atil, Tidjany Chabrol est le troisième joueur de 16 ans à signer pro au sein de l'écurie de Nasser Al-Khelaïfi.