AS Monaco : Vente du club, Rybolovlev répond au Prince Albert II

Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l'AS Monaco. Publié par ALEXIS le 17 novembre 2018 à 11:59

Dmitri Rybolovlev a répondu pour la vente de l’AS Monaco. Par la voix de son porte-parole, le propriétaire du club du Rocher apprend qu’il ne vendra pas. Le Prince Albert II avait confié à Mediapart, la possibilité de céder le club à un autre acquéreur.

Rybolovlev « a l'intention de continuer à soutenir le développement de l'AS Monaco ».

« S’il y a revente du club, nous avons notre mot à dire. Pour la partie institutionnelle, je laisse faire la justice… », avait laissé entendre le Prince Albert II, évoquant la situation de Dmitri Rybolovlev inculpé dans une affaire de « corruption » et « trafic d'influence ».

Toutefois, le souverain Monégasque avait précisé qu’aucune action pour destituer le président de l’AS Monaco ne serait entreprise, tant que la justice n’a pas tranché l’affaire dans laquelle il est cité.

« Il faut laisser faire la justice jusqu'au bout. Si jamais tout cela était avéré, je pense qu'il se retirera de lui-même… Pour l'instant, il faut respecter la présomption d'innocence, à moins que lui-même décide de mettre fin à sa présidence de l'AS Monaco », a-t-il déclaré au média qui révèle les Football Leaks.

En réponse au Prince, Dmitri Rybolovlev a réagi via son porte-parole. Dans des propos confiés à l'agence russe TASS et rapportés par RMC, Dmitry Tchetchkine apprend que le propriétaire de l’ASM « a l'intention de continuer à soutenir son développement, comme il l'a fait depuis qu'il a acheté le club en 2011 ».

En effet, le milliardaire russe n’a donc pas l’intention de démissionner ou de vendre le club de la Principauté si l’on en croit son porte-parole. Placé sous contrôle judiciaire dans une affaire d'escroquerie présumée, Rybolovlev a quitté Monaco et rejoint Moscou la semaine dernière.

Afficher les commentaires