OM - Mercato : Zubizarreta a enfin trouvé le « grand attaquant »

Andoni Zubizarreta sur le point de boucler Baghdad Bounedjah

L’Olympique de Marseille envisage de se doter d’un top buteur cet hiver. Après moult recherches, Andoni Zubizarreta est sur le point de boucler le dossier Baghdad Bounedjah, buteur d’Al Saad (Qatar).

Andoni Zubizarreta en passe de signer Baghdad Bounedjah

Si l’OM n’est pas encore véritablement malade de son attaque, il faut en revanche souligner que Kostas Mitroglou et Valère Germain, ses buteurs attitrés, ne répondent pas. Pour Andoni Zubizarreta et son staff, il était alors grand temps d’élever la recherche d’un autre buteur au rang des priorités du recrutement hivernal.

Après plusieurs noms déjà cités comme figurant sur la liste de ses cibles offensives, le directeur sportif marseillais aurait finalement décidé de jeter son dévolu sur Baghdad Bounedjah, dont les 13 buts ont permis à Al Saad d’arriver en demi-finale de la Ligue des champions asiatique cette saison.

Une compétition dont il a d’ailleurs été le meilleur buteur. Une performance qui aurait motivé le responsable phocéen à accélérer le dossier du coéquipier de Xavi Hernandez, ancien gloire du FC Barcelone.

« L’international algérien d’Al Sadd, Baghdad Bounedjah, serait proche de signer à l'OM. Le meilleur buteur de la Champions League Asiatique annoncé depuis un moment du côté de l'OM serait en discussion avancées avec la direction marseillaise, son arrivée serait prévue pour janvier prochain », annonce en effet DZ Foot.

Mais l’affaire n’est pas encore totalement dans la poche pour les recruteurs marseillais. Car au lieu d’un transfert sec de l’international algérien aux 6 buts en 8 capes avec l’Algérie cette année 2018, au point de qualifier les Algériens pour la prochaine CAN, les dirigeants d’Al Saad, qui l’avaient acheté à l'Etoile Sportive du Sahel fin 2015 contre 2M€, n’envisagent que de le céder pour un prêt d’une année.

« La direction d’Al Sadd refuserait toutefois un départ définitif et veulent conclure un prêt d’une année », indique le média.

En somme, la formation olympienne n’est pas encore sortie du bois avec le dossier « grand attaquant ».