OM - Mercato : Le successeur de Mandanda déjà débusqé ?

Edourd Mendy pas pressé de succéder à Steve Mandanda

L’Olympique de Marseille envisage désormais de se doter d’un gardien pour préparer la succession de Steve Mandanda. Cette perle rare serait-elle Edouard Mendy, portier du Stade de Reims et ancien de l’écurie phocéenne ?

Edouard Mendy n’est pas pressé de succéder à Mandanda

Les recruteurs marseillais ont pu se rendre compte du niveau désormais atteint par Edouard Mendy. Lors du match entre l’OM et le Stade de Reims (0-0), dimanche à l’occasion de la 15e journée de Ligue 1, le gardien rémois, passé par le club olympien (2015-2016), a joué un rôle déterminant dans ce résultat qui est visiblement bon à prendre pour les siens.

Au moment où il est justement question d’envisager la succession de Steve Mandanda, à qui son âge assez avancé (33 ans), ne permettrait pas d’être performant encore longtemps, pourquoi ne pas oeuvrer pour le retour de cet ancien ? Un retour d’autant envisageable que le portier rémois lui-même dit le plus grand bien de la formation provençale.

« Je ne retiens que du positif. À Marseille, j'ai joué avec de très bons joueurs. Ça m'a permis de progresser. Et si j'en suis là aujourd'hui, c'est aussi parce que mon passage là-bas s'est très bien passé. (…) J'ai beaucoup de respect pour le club, et les personnes qui m'ont permis de signer à l'Olympique de Marseille. Déjà parce que j'aime beaucoup Marseille, et aussi parce que c'est le club qui m'a permis de me lancer », a reconnu le dernier rempart de 26 ans en fin de rencontre.

Mais que les recruteurs marseillais ne s’emballent point dès à présent. Car derrière ces éloges, Edouard Mendy ne semble pas du tout pressé de retrouver son ancien club, préoccupé qu’il est de maintenir les Rémois dans l’élite.

« Mon avenir ? Je suis à la recherche du progrès, toujours à repousser mes limites. Je sais où je veux aller, mais je préfère garder ça pour moi en continuant à avancer », a-t-il expliqué avant de conclure : « Sincèrement, je ne me projette pas. Je suis tellement obnubilé par le fait de maintenir Reims en Ligue 1 que ce qui se passe à côté, je ne veux pas m'en occuper. »

Une déclaration qui ne permet pas de dire qu’il ne retournerait pas à l’OM, pas plus qu’il y retournerait. Dans tous les cas, les recruteurs olympiens gagneraient à multiplier les pistes.