PSG : LDC, l’UEFA comble officiellement Nasser Al-Khelaïfi.

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, et le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin.

Après le match nul du PSG à Naples contre les hommes de Carlo Ancelotti, Nasser Al-Khelaïfi avait ouvertement réclamé l’utilisation du VAR en Ligue des Champions. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’UEFA a très bien entendu la doléance du président parisien.

Nasser Al-Khelaïfi verra l’apparition du VAR dès les 8es de finale de LDC.

« On était venus ici pour gagner ce match. Malheureusement, on fait match nul. Ce n’est pas mal, on n’est toujours là. Il faudra gagner nos deux derniers matches pour être qualifiés. C’est sûr qu’il y a hors-jeu, c’est sûr qu’il y a pénalty pour nous, mais on va accepter. On a besoin du VAR le plus vite possible. On a perdu deux points pour deux erreurs de l’arbitre », déclarait Nasser Al-Khelaïfi le 6 novembre dernier après la rencontre entre le SSC Naples et le Paris Saint-Germain.

Et ce lundi, l’UEFA a produit un communiqué pour annoncer l’apparition du VAR à partir des 8es de finale de la Ligue des Champions de cette saison.

« Le Comité exécutif de l’UEFA s’est réuni aujourd’hui à Dublin, en République d’Irlande, et a décidé de recourir aux arbitres assistants vidéo (VAR) de l’UEFA Champions League à partir de la huitième de finale en février 2019, à la suite d’essais technologiques réussis et de la formation d’arbitres lors des derniers mois », a indiqué l’instance européenne sur son site internet.

Le VAR sera également instauré lors des finales de l’UEFA Champions League et l’UEFA Europa League 2019, la finale de la Ligue des Nations et la phase finale du Championnat d’Europe des moins de 21 ans de l’UEFA 2019.