PSG : Aulas comprend Al-Khelaïfi pour le match contre Montpellier

Jean-Michel Aulas, président de l’OL.

Nasser Al-Khelaïfi et le PSG ont fait savoir à la LFP que la date du 15 ou 16 janvier 2019 arrêtée pour le match de la 17e journée de Ligue 1 contre Montpellier HSC, ne l’arrange pas en raison de son expédition hivernale au Qatar. Jean-Michel Aulas, président de l’OL, comprend son homologue parisien.

Aulas : « On comprend la légitimité de la demande du PSG. »

Le nouveau calendrier établi par la Ligue de Football Professionnel pour les six matches de la 17e journée de Ligue 1 reportés pour cause de manifestation des « Gilets Jaunes », dont la réception de Montpellier HSC au Parc des Princes, ont été programmés les 15 et 16 janvier 2019 par l’instance française. Une décision qui se heurte au Qatar Winter Tour que le Paris Saint-Germain entend absolument honorer à cette même période.

Les dirigeants de l’écurie parisienne pourraient donc introduire un recours auprès de la LFP pour obtenir un report de ce match jusqu’en février. Ce que comprend Jean-Michel Aulas.

« On comprend la légitimité de la demande du PSG, qui a aussi pris un certain nombre d’engagements. À partir du moment où l’on ne prend pas de mesure générale, qu’on laisse un certain nombre de matches se dérouler, je pense que la Ligue devra laisser le PSG faire sa campagne de préparation au Qatar. Maintenant est-ce que c’est une bonne chose pour l’ensemble du football français ?

J’en doute. Mais aujourd’hui, ça paraît légitime pour le PSG de le demander », a expliqué le patron des Gones au micro de RMC Sport, en marge de l’Assemblée fédérale de la Fédération Française de Football, samedi.