OM - Mercato : Top buteur, Eyraud s’est décidé pour une cible à 30M€

Eyraud prêt à payer 30M€ pour Wissam Ben Yedder ?
Par Loua Joel
Publié le 15 décembre 2018 à 08:49 | mis à jour le 15 décembre 2018 à 08:50
Résultats

L’Olympique de Marseille envisage de se doter d’un véritable buteur cet hiver. Alors que Jacques-Henri Eyraud serait déterminé à le signer, Wissam Ben Yedder, attaquant du FC Séville, ne devrait pas être libéré contre moins de 30M€.

Eyraud disposé à aligner 30M€ pour Wissam Ben Yedder ?

Le grand attaquant est le dossier récurrent de l’OM depuis l’arrivée de Frank McCourt et de son staff. S’ils croyaient l’avoir trouvé en la personne de Kostas Mitroglou, attiré du Benfica Lisbonne en août 2017 contre 15M€, Jacques-Henri Eyraud et ses troupes se sont mépris. L’international grec n’est jamais parvenu à s’imposer, pas plus que son compère Valère Germain, signé, lui, en provenance de l’AS Monaco à l’été 2017.

Pour les recruteurs marseillais, dont le club est dans le dur depuis le début de la saison, avec une élimination précoce et humiliante en Ligue Europa et six défaites déjà concédées après seulement 16 journées de Ligue 1, le moment est plus que jamais venu de prendre à bras-le-corps le dossier du grand attaquant cet hiver. Un renfort que, selon Le Phocéen, le président Jacques-Henri Eyraud souhaite signer en la personne de Wissam Ben Yedder, quoique Rudi Garcia y soit opposé.

Mais en plus des réticences de son entraîneur, le président olympien devrait encore se colleter avec une double difficulté côté FC Séville. La première est d’ordre financière. Selon AS, les recruteurs marseillais devraient débourser 30M€, clause libératoire de Wissam Ben Yedder. Une somme qui n’est déjà pas vraiment anecdotique pour les finances olympiennes, après les dépenses, pour l’instant infructueuses, engagées lors du recrutement estival.

La seconde difficulté est d’ordre sportif. En effet, le FC Séville ne donne pas du tout l’impression de vouloir se séparer de l’ancien Toulousain, en vogue en cette première moitié de saison avec 11 buts. Alors que son bail court déjà jusqu’en 2021, les dirigeants sévillans seraient disposés à le prolonger. Et si elle est obtenue, cette prolongation fera forcément flamber sa clause libératoire...

En somme, Jacques-Henri Eyraud aurait choisi un dossier vraiment épineux… Ce en quoi les réticences de Rudi Garcia pourraient être fondées.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp