FC Nantes: CDL, Halilhodzic a un souci avant le derby contre Rennes

Vahid Halilhodzic, coach du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 17 décembre 2018 à 17:04

Vahid Halilhodzic était face à la presse ce lundi pour évoquer le derby contre le Stade Rennais en Coupe de la Ligue, mercredi soir. L’entraineur du FC Nantes craint une cassure due à la coupure de deux semaines.

Vahid Halilhodzic, « on va surement manquer d'un peu de rythme de compétition ».

Le FC Nantes a vu ses deux derniers matchs de Ligue 1 reportés. Celui de la 17e journée contre Nîmes Olympique et celui du week-end dernier (18e journée) face à Montpellier HSC.

Du coup, l’équipe de Vahid Halilhodzic n’a plus rejoué depuis sa victoire sur l’OM (3-2), le 5 décembre dernier. Soit deux semaines avant d’affronter le Stade Rennais, mercredi (21h05) en 8e de finales de la Coupe de la Ligue. Et cela n’est pas fait pour plaire au coach des Canaris.

« On est en quelque sorte victimes de cette situation. Deux matchs ont déjà été annulés. On espère qu'il n'y en aura pas un troisième. Ça va être vraiment très compliqué en janvier et février quand il faudra enchaîner les Coupes et le championnat.

Certaines équipes seront désavantagées quand elles devront jouer 3 matchs en 7 jours. Si tu n'as pas un effectif assez riche, en nombre et en qualité, tu risques d'avoir quelques surprises », a déploré Coach Vahid en conférence de presse d’avant-match.

Compte tenu des reports, le technicien Franco-Bosnien a réaménagé son programme de préparation en vue du match contre Rennes.

« On a géré la coupure en travaillant. On a bossé pendant le week-end. On a travaillé dur. On a adapté le programme et fait un travail basé sur la vivacité et l'explosivité pour compenser », a-t-il expliqué, craignant le manque de rythme après deux semaines sans jouer.

« On va surement manquer d'un peu de rythme de compétition. Il suffit d'un match reporté et ça se ressent tout de suite. ll faut qu'on retrouve le rythme de la compétition parce que, depuis deux semaines, on n'a pas joué.

Ça va vraisemblablement nous manquer un petit peu, mais ensuite, ce sera une question de mental : ambition, détermination… Il faudra être forts et présents », a déclaré Halilhodzic.

Afficher les commentaires