Kenny Lala (ex RC Lens), grosse révélation sur le Mercato et les Bleus

Un avenir doré attend Kenny Lala, âgé de 27 ans.

Kenny Lala (27 ans) est l'une des révélations de cette première partie de saison en Ligue 1. S'il est devenu le joueur le plus important de l'effectif du Racing Club de Strasbourg, l'ancien défenseur droit du RC Lens a même eu l'honneur de figurer dans le onze type de la L1 de la première moitié de saison. Une juste récompense pour Lala qui présente des stats impressionntes pour un défenseur droit avec trois buts inscrits et six passes décisives délivrées en seulement 17 matchs de L1. Un bilan exceptionnel ! Dans une interview accordée à L'Equipe, le joueur de Strasbourg a clairement affiché ses ambitions pour la deuxième partie de saison en évoquant notamment le Mercato et l'équipe de France.

Kenny Lala (ex RC Lens) ne cache pas ses ambitions

« C'est une réussite partagée. Je savais que je devais travailler dans le domaine offensif. Mon abnégation a abouti à ce résultat. J'ai pris mes responsabilités et ça montre que j'ai mûri. À Lens, mes entraîneurs me répétaient que je devais avoir confiance en moi, que je pouvais apporter beaucoup au collectif en exploitant au mieux mes qualités. (...) Je ne me fixe aucune limite dans ma progression, tout comme je ne me fixe pas de moment pour partir. Je ne suis fermé à rien. (...) Au regard de mon ambition, je sais que je peux partir à tout moment. Mais même une prolongation est envisageable. Je suis épanoui à Strasbourg, où j'ai passé un cap. Prolonger serait une récompense et cela ne m'empêcherait pas d'avoir certaines ambitions pour le prochain mercato d'été. Maintenant qu'on en parle autour de moi, oui, j'aimerais bien titiller le niveau international. Ce serait un honneur d'évoluer en bleu, aux côtés des champions du Monde et d'être entraîné par un technicien d'expérience. Je m'en sens capable. Du côté de mon club, si on me valorise à 12 M€, c'est peut-être que certains pensent déjà que j'ai potentiellement le niveau international (sourire). J'ai le soutien de ma famille, de mon entourage et des supporters strasbourgeois. C'est stimulant. Donc oui, j'y crois, j'y suis prêt. Je mets tous les atouts de mon côté. »