Toulouse- Mercato: Dossier Todibo, Sadran foudroie le Barça

Olivier Sadran, président du Toulouse FC. Publié par Abraham Fabrice le 09 janvier 2019 à 13:16

Olivier Sadran ne cachait pas sa déception suite au refus de Jean-Clair Todibo de signer un contrat professionnel. Mais l’accord signé par le FC Barcelone avec le défenseur central de 19 ans a davantage contrarié le président du Toulouse FC qui n’a pas manqué de l’exprimer.

Olivier Sadran : « Le Barça n’a pas été à la hauteur de ce qu’il devrait être »

Olivier Sadran et ses collaborateurs ont découvert que Jean-Clair Todibo avait du talent lorsqu’il a commencé à défendre le maillot du TFC en Ligue 1. Malheureusement pour les patrons des Violets, ils ont négligé de soumettre un bail professionnel au natif de Cayenne.

La Période choisie pour le faire a été également celle de l’intérêt massif de grosses formations européennes qui voulaient recruter le joueur français. Le FC Barcelone a réussi à convaincre Jean-Clair Todibo qui devra s’envoler pour la Liga en juillet 2019. N’étant pas parvenu à conserver sa pépite, Olivier Sadran en garde un goût amer contre l’écurie Catalogne.

Dans des propos relayés par le journal sportif L’Équipe, le patron du Tef a déclaré : « De mon point de vue, le joueur a été assez mal conseillé. Le Barça n’a pas non plus été à la hauteur de ce qu’il devrait être. Ils ne se sont pas comportés comme un grand club ».

« C’est quand même extraordinaire : ils annoncent que le joueur sera chez eux en juillet, mais moi, je ne connais personne qui peut dire ce qui va se passer dans six mois. La vie peut réserver des surprises, même les plus indélicates. (...) De la part d’un grand club, ce n’est pas très glorieux même si, juridiquement, ils avaient le droit de le faire », a ajouté le président de la formation entraînée par Alain Casanova.