PSG : Juventus, Gianluigi Buffon, les lourdes révélations

Gianluigi Buffon, âgé de 41 ans, a effectué un témoignage poignant.

Personnage assez discret, Gianluigi Buffon s'est pourtant confié pour le magazine Vanity Fair, dans un entretien bouleversant disponible en kiosque depuis hier. Le gardien du PSG a évoqué des sujets forts tels que le racisme. L'ancien pensionnaire de la Juventus Turin a également évoqué un épisode douloureux traversé durant sa carrière.

Gianluigi Buffon (PSG), des confessions poignantes

Gianluigi Buffon a donné son avis sur les insultes reçues par Kalidou Koulibaly lors du match entre Naples et l'Inter Milan. "Si un bateau coule à Lampedusa et que 300 personnes meurent, nous sommes émus et nous pensons également à l'adoption des enfants orphelins… Mais s'il ne coule pas, nous nous plaignons de l'entrée de 300 migrants et nous nous demandons ce qu'ils font là. Il est difficile d'essayer de contextualiser ce qui s'est passé à Milan. La haine est un vent obscène, d’où qu’elle vienne, et pas seulement dans un stade. Je pense que le football, dans ce cas-là, ne sert que de prétexte à ces gens-là."

Le portier du PSG révèle avoir subi une dépression lors de ses années en Italie. "Pendant quelques mois, tout a perdu son sens. Il me semblait que les gens ne s’intéressaient pas à moi mais à ce que je représentais. Tout le monde demandait après Buffon, mais jamais après Gigi. J'avais 25 ans, je surfais sur la vague du succès et de la gloire. Un jour, à quelques minutes d’un match de championnat, j’ai approché Ivano Bordon, l’entraîneur des gardiens, et je lui ai dit : ‘Ivano Bordon, laisse Antonio Chimenti (deuxième gardien) s’échauffer pour jouer, moi je n’en ai pas envie’. J'ai eu une crise de panique !"