OM : Crise, Thauvin répond cash à Gustavo sur le salaire

Florian Thauvin n’a rien revendiqué sur le salaire

Luiz Gustavo avait demandé à Dimitri Payet et à Florian Thauvin de cesser d’empoisonner le vestiaire de l’Olympique de Marseille avec leurs revendications sur le salaire. L’ailier droit marseillais vient de répondre au Brésilien qu’il n’a jamais été mécontent de son salaire.

Florian Thauvin dément son mécontentement sur le salaire

Il était donné, avec Dimitri Payet, pour le chef de file d’une partie du vestiaire mécontente de son salaire. En fait, Florian Thauvin était accusé de s’offusquer de l’énorme salaire de Kevin Strootman alors que ce dernier avait encore assez de mal à s’imposer sur la pelouse.

Un mécontentement qui aurait suffisamment nui à la cohésion du vestiaire marseillais au point que Luiz Gustavo, qu’on sait très charismatique, avait pris la parole mardi après-midi pour demander toute cessation des plaintes sur le salaire.

Présent ce vendredi en conférence de presse, Florian Thauvin n’a pas manqué de réagir à l’intervention de son vice-capitaine. L’international français a expliqué que toutes les rumeurs qui couraient sur son compte au sujet d’une revendication salariale étaient tout simplement infondées.

« Je vais faire une mise au point car j'ai lu et entendu beaucoup de choses fausses », a d’abord annoncé l’ancien Magpie en guise d’introduction avant de préciser : « Sur ma prolongation, il n'y a jamais eu de discussions. Sur mon mécontentement sur mon salaire, ce n'est absolument pas vrai. »

Florian Thauvin ne comprend d’autant rien à ces accusations qu’il a consenti à un gros sacrifice salariale pour revenir à l’OM après son passage à Newcastle United.

« Je vous rappelle que j'ai divisé mon salaire par trois en arrivant », a-t-il révélé avant de voler à la rescousse de Dimitri Payet, également pointé.

« C'est également le cas pour Dimitri, ce sont des choses fausses, il faut arrêter de poluer le vestiaire avec ça », s’est agacé le champion du monde.

Donc, on ne doit plus entendre parler de salaire...