PSG : Milieu de terrain, Willy Sagnol désigne le joueur idéal.

Willy Sagnol conseille Naby Keïta au PSG.

Depuis l’ouverture du mercato hivernal, Thomas Tuchel et les supporters du PSG attendent toujours d’accueillir leur première recrue, notamment au milieu de terrain. Willy Sagnol, l’ancien coach des Girondins, croit connaître le joueur idéal pour renforcer l’effectif parisien.

Willy Sagnol : « Naby Keïta serait le joueur idéal pour le PSG. »

« On a besoin de joueurs en plus pour notre cadre et pour élever notre niveau. C'est normal, car, sans joueurs au milieu, on ne peut pas gagner de choses en février, en mars et en avril, ce n'est pas possible. L'été dernier, on cherchait un six, on n'a pas trouvé. Vous connaissez la situation. Tout n’est pas réglé entre Diarra et le club. Là, il nous manque Adrien et Lass, qui sont deux numéros six, donc oui, on peut passer que je suis un peu nerveux », a lancé Thomas Tuchel mardi au Camp des Loges, mettant ainsi la pression sur ses dirigeants pour renforcer son effectif durant ce mercato hivernal.

Si plusieurs noms circulent depuis plusieurs semaines, Willy Sagnol estime que le profil idéal pour apporter un plus à l’équipe parisienne c’est Naby Keïta, l’international guinéen de Liverpool.

« Verratti est très bon techniquement. Il est capable d’organiser le jeu depuis derrière, mais il a besoin d’un joueur qui a un gros volume de jeu à ses côtés. Quand on a un joueur comme Naby Keïta, il sait tout faire, il récupère des ballons, il est capable de venir aider en défense et de se projeter avec et sans ballon », a déclaré le technicien français dans l’émission “Footissime” sur RMC Sport 1.

« Je trouve que ce profil-là avec un Verrati à côté, ça pourrait faire un très beau duo, si on part du principe que Tuchel garde sa défense à trois axiaux derrières (…) Pour moi, c’est vraiment un joueur qui a le niveau technique pour jouer dans un grand club et le niveau athlétique pour jouer avec Verratti. Il se met toujours en évidence, il offre toujours de solutions », a ajouté Sagnol.